Au théâtre, l'histoire d'Harry Potter, à dormir d'hiboux

Nicolas Gary - 11.06.2016

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Harry Potter théâtre - hibou Harry Potter - JK Rowling auteur


Alors que les représentations de Harry Potter et l’enfant maudit battent leur plein, les producteurs ont dû se séparer de précieux protagonistes. Mardi, un petit souci les a contraints à supprimer les chouettes de la pièce, parce que l’un d’eux s’était échappé dans la salle, durant la prestation. Aucun animal n’a été blessé, pas plus que les spectateurs...

 

 

 

Selon les témoignages, l’une des chouettes de la pièce n’est pas revenue vers son dompteur, et dans un communiqué, la production explique avoir pris des mesures. Les prochaines représentations se feront sans chouette, en dépit de l’entraînement scrupuleux et de la grande attention consacrée aux volatiles.

 

Dompteurs et vétérinaires étaient sur le qui-vive pour s’assurer que les animaux étaient cependant bien traités. 

 

D’après un groupe de protection, le People for the Ethical Treatment of Animals, cette décision « est un immense soulagement pour tous les fans d’Harry Potter qui se préoccupent des animaux ». Désormais, un avertissement indique que les animaux utilisés ne sont pas vrais.

 

 

 

 

 

Le groupe PETA s’en était déjà pris à Harry, voilà un an, lorsqu’une vidéo avait été diffusée : dans le parc Harry Potter, on dénonçait alors de mauvais traitements infligés aux chouettes : 

 

 

 

Depuis des années, la relation des fans d’Harry à ces animaux a engendré des comportements un peu stupides. En 2012, on apprenait que des centaines de chouettes avaient été vendues à des lecteurs qui voulaient leur propre animal – séduit par la petite Edwige, la chouette d’Harry

 

« Si quiconque a été influencé par mes livres jusqu’à croire qu’une chouette pouvait être plus heureuse enfermée dans une cage exiguë, je voudrais dire aussi fort que je peux “Vous avez tort” » avait réagi J.K.  Rowling.

 

En attendant, et concernant la pièce, Rowling se démène pour que personne ne dévoile l’intrigue ni le thème, et supplie les fans de ne pas prendre de renseignements sur la représentation. 

 

De même que les lecteurs ont protégé les secrets du livre durant des années, de même elle demande que chacun préserve les mystères, et laisse la possibilité de les découvrir... Trop chouette, JK !