Auteurs et illustrateurs, la Bourse Nouveaux Talents est pour vous !

Clément Solym - 01.12.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - Forêts - Histoires - Bayard


Le magazine Les Belles Histoires et l'Office National des Forêts (ONF) lancent la Bourse Nouveaux Talents. Un grand appel à projets.

L'appel commencera le 15 décembre 2010. Il est lancé à l'occasion de l’Année Internationale des Forêts en 2011. Cette bourse veut faire découvrir, et soutenir de nouveaux auteurs et illustrateurs, « qui, par leur traitement inspiré et rigoureux de la langue et de l'image, laisseront une marque “durable” sur le terrain de la création littéraire et artistique destinée aux enfants de 4 à 8 ans ».

Argent et célébrité

La bourse est ouverte à tous et à toutes, elle sera d'ailleurs mise en avant lors du prochain Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil par Bayard, éditeur du magazine Les Belles Histoires. L’auteur et l’illustrateur lauréats remporteront chacun la bagatelle de 7.500 euros. Et verront leurs créations conjointement publiées dans Les Belles Histoires en avril 2012.


En outre, les vainqueurs se verront offrir deux voyages, « orchestrés par l’ONF et ses guides forestiers, qui les emmèneront dans une découverte exceptionnelle de la nature sauvage ». Rien que ça. Le jury est composé de professionnels del' Office National des forêts, de la presse et de l'édition jeunesse.

On y retrouve Marie-Agnès Gaudrat, directrice du pôle Petite Enfance chez Bayard Jeunesse, Claire Leblanc, directrice adjointe de la communication de l'ONF, ou encore Gérard Proust, président de l'Union nationale des diffuseurs de presse.

Dès le 15 décembre, vous pourrez découvrir les modalités de participation ici. Sachez cependant que la clôture des envois de projets est fixée au 1er mars 2011. Enfin, participez, ne serait-ce que pour le geste (et non les 7.500 €). En effet, le projet s'inscrit dans le cadre d'un partenariat Bayard/ONF pour le développement durable, « dont l’objectif est de faire connaître au plus grand nombre tous les potentiels éducatifs et créatifs de l’univers forestier, dans un esprit de responsabilité sociale et environnementale ».