Avec Jo Nesbo, Kobo mène l'interrogatoire dans une enquête inédite

Nicolas Gary - 07.04.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - Kobo quais polar - Jo Nesbo Kobo - interrogatoire quais polar


Fort de ce que son catalogue de livres audio s'ouvre en France, Kobo a profité de Quais du polar pour se mettre au diapason. Une enquête policière est proposée à l’Hôtel de Ville, d’un genre nouveau. Et c’est Police de Jo Nesbø qui est au cœur de cette vaste mise scène, où les visiteurs sont invités – interrogatoire (musclé ?) à l’appui.


Expérience Kobo livre audio
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Ça ressemblerait à une sorte d’interrogation de lecture, version 2.0. L’équipe de Kobo, avec Fnac, a mis en place une salle d’interrogatoire – avec un authentique comédien-inspecteur, qui va vous tirer les vers du nez. Marc Sarfati, responsable marketing chez Kobo en détaille le principe. « Nous faisons écouter aux festivaliers un extrait du livre de Jo Nesbo, lu par Frédéric Dimnet, qui dure une dizaine de minutes. Ils sont installés dans une salle d'interrogatoire, seuls, pour être vraiment plongés dans l'écoute et pleinement concentrés. »

 

Une manière de se familiariser avec l'audiolivre, certes. Mais l’extrait a été choisi avec soin : il raconte une scène de meurtre, dont l’auditeur devient alors témoin non oculaire, mais auditif. « Un comédien qui joue le rôle de l'inspecteur arrive ensuite dans la salle d’interrogatoire : il va leur poser des questions, comme on le ferait si'ils avaient véritablement été témoins d’un crime. Ils doivent alors aider la police à reconstituer le portrait robot du meurtrier. » Et pour ce faire, un dessinateur est attablé, palette graphique en main.

 


 

La séance se déroule dans un espace entièrement monté pour l’occasion, table, lumière et même un supplément de fumée pour donner une ambiance polar idéale. Le tout est filmé, parce que Kobo a de la suite dans les idées.  

 

Durant notre passage, c’est l’un des auteurs maison de Kobo, Philippe Saimbert, auteur de L’héritage de tata Lucie, originellement autopublié sur Kobo Writing Life, qui allait se faire cuisiner… Et en temps réel, le dessinateur présent brossera le portrait robot du criminel, rediffusé en direct sur écran géant, d'après les descriptions fournies par le témoin.

 

« Que vous le vouliez ou non, vous êtes désormais un témoin clef dans cette affaire : vous avez tout vu et tout entendu… »

 

 

Fnac et Orange inaugurent
une offre de livres audio avec Kobo

 

Que faire par la suite avec ces entretiens ? « Ce que nous voulons montrer, c’est que l’écoute d’un livre touche l’imaginaire différemment selon les personnes », poursuit Marc Sarfati. « Les portraits qui résulteront des témoignages recueillis vont évidemment changer entre les uns et les autres. »

 

D’ici huit jours, une première vidéo de teasing sortira pour montrer les premiers résultats de cette opération, via les réseaux. S’ensuivra une seconde vidéo, plus longue, pour développer le propos. Kobo joue ainsi avec les codes de la littérature noire pour appuyer son entrée dans le marché du livre audio, et ce n’est qu’un début.

 

« D’ici fin avril, nous allons diffuser des spots, autour de 90 secondes, qui superposent des séquences de la vie quotidienne, avec des extraits de livres », poursuit-il. Science-fiction, polar et développement personnel seront au programme, avec une recherche d’adéquation entre rendu visuel et lecture. « L’idée est de toucher les esprits pour montrer le livre audio, autrement », conclut Marc Sarfati.


Expérience Kobo livre audio
Dans la salle d'interrogatoire - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Inventer une nouvelle communication

 

Agnès Panquiault, responsable des contenus pour Kobo précise : « Nous avons la chance de pouvoir créer un nouveau segment au sein de Kobo, en affirmant notre originalité. C’est enthousiasmant de structurer cette stratégie, parce qu’il y a tout à développer. » Et ce, que l’on parle de la stratégie de communication autant que de l’enrichissement du catalogue en audiolivres.

 

« Nous travaillons de concert avec les éditeurs, en coproduction, pour leur permettre d’augmenter le nombre de titres disponibles pour le public. Et nous travaillons également à produire des titres exclusifs. » Une douzaine est déjà disponible dans les catalogues de Kobo, Fnac, et Orange, partenaire du lancement.

 

« Voilà deux ans que sommes présents pour le festival Quais du polar, et cette année, l'animation nous tient plus encore à cœur. Pour démocratiser le livre audio, le polar constitue déjà un excellent levier : cela prend tout son sens lors d'une manifestation spécialisée. » Il est vrai que, pour les lecteurs, autant l’ebook pouvait sembler incongru à ses débuts, « autant l’audiobook est encore moins immédiat pour le public », relève Agnès Panquiault.

 

Orange, au coeur d'une stratégie grand public
 

Certes, Audible a servi à défricher le terrain — éditeurs, auteurs et revendeurs ne le nient pas. « À présent, il nous faut apporter une autre image, et que notre marque parvienne à se présenter comme un partenaire pour les maisons », renchérit-elle.

 

Avec Audible, Amazon posséderait 41 %
du marché des livres audio

 

Le soutien que Kobo by Fnac va recevoir d’Orange sera important. Après six mois durant lesquels c’est izneo — distributeur et libraire de BD numériques, racheté par Fnac — qui en avait bénéficié. Au terme de l’expérimentation, « notre marque a largement profité de cet éclairage », expliquait Luc Bourcier, directeur général d’izneo, à ActuaLitté. S’il était originellement prévu que le livre audio soit lancé en premier avec Orange, les ressources du côté Rakuten n’étaient pas en place. « Izneo a mis les moyens pour être prêt et prendre le créneau », indique-t-il.

 

Aucune communication sur les chiffres, mais incontestablement, « ce partenariat aura servi de puissant relais de communication ». Six mois après, c’est au livre audio de prendre le relais, pour une période qui sera plus longue. « Orange a déjà l’expérience de l’audio avec Deezer, mais il aura fallu des années pour l’installer dans les usages. » En effet, un partenariat stratégique était signé en 2010, et fut reconduit jusqu’à fin 2018 en 2016.

 

Il était temps que Kobo arrive dans le secteur de l’audiolivre : plus tard, il aurait été assurément compliqué de se mettre au niveau d’Audible. « On a un peu l’impression d’être en 2007, et d’assister aux premiers pas du livre numérique », plaisante Agnès Panquiault. « Tout est à faire. » Avec une différence de taille cependant, Kobo bénéficie, pour les audiobooks, d’une véritable bienveillance de la part des éditeurs — avec quelques manques encore, comme Aurélie Valognes. Patience… 


Et en attendant, revenons à Jo Nesbo...
 



Jo Nesbo, trad. Alain Gnaedig, lu par Frédéric Dimnet – Police – Gallimard audio – 9782072530265 – 21,99 €

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.