Bal tragique à New York : une orchidée danse avec Keith Richards

Clément Solym - 13.12.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - cigarette - fumer - richards


Il est venu, il a vu, il la tue. Sidérant, non ? Eh bien le passage de Keith Richards dans la bibliothèque de New York aura marqué la mort d'au moins un être vivant. Phalaenopsis amabilis. Une belle plante qui aura subi les outrages de la rock star...

Le 29 octobre dernier, le guitariste des Stones était venu pour présenter son livre, racontant son aventure dans le monde du rock, et voilà que juste avant de prendre la parole sur l'estrade, voici qu'il allume une cigarette. Dans le bureau où il attendait ! Un lieu public !

Mais dans un éclair de lucidité, voilà qu'il se rend compte de l'impossibilité de laisser des cendres par terre. Regard à gauche, à droite : soulagement. Une orchidée posée sur une soucoupe en argile fera les frais du fumeur, qui décide de s'en servir de cendrier. La soucoupe, pas l'orchidée.

Et puis, il décide d'ouvrir la fenêtre pour aérer un peu... Entre le froid et la fumée, impossible que la Phalaenopsis amabilis s'en sorte.


Keith Richards éteignit sa cigarette dans la soucoupe, qu'il gratifia d'une dédicace : "Thanks, Keith Richards '10". Un peu comme pour s'excuser d'avoir fumé dans cet endroit.

L'orchidée en est morte quelque quatre jours plus tard.

Alors, toujours autant de Sympathy for the devil ? (voir le blog de la NYPL)