medias

Beatrice Alemagna, Grand Prix de l'illustration 2017 pour Un grand jour de rien

Antoine Oury - 07.07.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Beatrice Alemagna - Grand Prix de l'illustration 2017 - Beatrice Alemagna Grand Prix Illustration


L'illustratrice italienne Beatrice Alemagna, née en 1973 à Bologne, a remporté le Grand Prix de l'illustration 2017 pour son album Un grand jour de rien, publié aux éditions Albin Michel dans la collection Trapèze. Le Grand Prix de l'illustration est décerné par le musée de l’illustration jeunesse de Moulins, qui s’est donné pour priorité depuis sa création d’assurer la conservation, l’étude et la valorisation de l’illustration dans le livre jeunesse.




 

Poursuivant cette volonté de faire valoir les talents contemporains et de soutenir des artistes professionnels, le département a ainsi mis en place depuis 2008 un « Grand Prix de l’illustration ». Ce prix plébiscite un illustrateur pour un album jeunesse paru dans l’année. 

 

En 2016, il a été remis à Emmanuelle Houdart pour Ma mère, publié par les éditions Thierry Magnier. L’artiste succédait à Michel Galvin, Delphine Jacquot, May Angeli, Jean-François Martin, Zaü, Régis Lejonc, Anne Herbauts et Juliette Binet, récompensés les années précédentes. 

 

En juin, le Comité de présélection, qui compte 7 membres parmi lesquels des représentants des libraires jeunesse de Moulins, Montluçon et Vichy et des bibliothèques, puis le jury, qui réunit 10 membres d’horizons divers, ont désigné, à la majorité des voix, la lauréate du 10e Grand Prix de l’illustration 2017, Beatrice Alemagna pour Un grand jour de rien, aux éditions Albin Michel, collection Trapèze. 

 

Le résumé de l'éditeur pour Un grand jour de rien :

 

Dans une maison de vacances, un garçon « tue des martiens »... Monde virtuel du jeu électronique, ennui et pluie sont les compagnons de ses journées. Lorsqu'il sort, il part explorer la nature d'un œil bougon et laisse tomber sa console au fond de l'étang. Que va-t-il faire, privé de sa seule distraction ? Son désespoir ne dure pas. Peu à peu, il découvre autour de lui une nature magique, qu'il voit ou imagine animée de regards et de signes, d'une vie fourmillante et insoupçonnée. Le soleil perce enfin les nuages et, de retour à la maison, le garçon se sent prêt : à prendre la main de sa mère, à vivre les vacances...

 

Le jury a demandé qu’une mention spéciale soit accordée à La visite, de Junko Nakamura, aux éditions MeMo.

 

Le résumé de l'éditeur pour La visite :

 

Une famille est au parc, un chat blanc passe entre les arbres. Le chat noir est resté à la maison et regarde par la fenêtre. Le soir tombe et nous assistons à une étrange visite : dans la lumière intime et chaleureuse du salon, les deux chats, ayant pris des humains la taille et les vêtements, échangent des nouvelles et boivent du thé. Que dit cette lettre ? À quoi pense le chat blanc qui regarde par la fenêtre ? Dans ce livre sans texte aux allures de conte de Noël, Junko Nakamura déploie tout son talent. Les plans tantôt rapprochés, tantôt éloignés, passent de l'univers des enfants à celui des chats, de l'intérieur à l'extérieur de la maison et créent une narration fluide, où chaque image est à la fois suspendue hors du temps et prise dans un mouvement qui emmène le lecteur en avant.

 

Beatrice Alemagna sera à Moulins ce 7 juillet pour recevoir cette distinction aujourd’hui reconnue de l’édition et des artistes.



Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.

Beatrice Alemagna - Un grand jour de rien - Albin Michel - 9782226329370 - 15,90 €
Junko Nakamura - La visite - MeMo - 9782352893004 - 15 €


Pour approfondir

Editeur : Albin Michel
Genre :
Total pages : 48
Traducteur :
ISBN : 9782226329370

Un grand jour de rien

de Beatrice Alemagna(Auteur)

Dans une maison de vacances, un garçon " tue des martiens " ...

J'achète ce livre grand format à 15.90 €