Bénédicte Vergez-Chaignon, Grand Prix de la Biographie politique 2014

Cécile Mazin - 24.11.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - maréchal Pétain - prix biographie - benedicte vergez chaignon


Ce 22 novembre, le Grand Prix de la Biographie politique 2014 a été remis ce jour au Salon du Livre du Touquet en présence des auteurs finalistes, du jury et de M. Fasquelle, député-maire du Touquet, Président d'honneur du jury.

 

 

 

 

Le jury a décidé de primer Bénédicte Vergez-Chaignon pour son ouvrage Pétain aux éditions Perrin. Parmi les raisons qui ont conduit à ce choix, le jury salue la distance avec laquelle l'auteur a su aborder un sujet qui reste polémique. Bénédicte Vergez-Chaignon dépeint avec talent et rigueur un antihéros, un homme séducteur et libertin ballotté par l'histoire, loin de sa réputation d'homme providentiel. Un ouvrage appelé à devenir une biographie de référence.

 

Outre le Grand Prix, doté de 10 000 euros par le Grand Hôtel du Touquet, le jury a décerné un Prix Spécial à Emmanuel de Waresquiel pour Fouché, les silences de la pieuvre une coédition Taillandier/Fayard. Cet ouvrage allie un travail d'historien remarquable à une écriture inspirée. Embrassant la Révolution française, le Directoire et l'Empire, l'auteur éclaire l'énigme Fouché.

 

Enfin, le jury tient à saluer le travail de Bernard Lecomte pour Gorbatchev aux éditions Perrin. 25 ans après la chute du Mur de Berlin et la « Gorbimania », l'auteur remet en lumière le rôle du dernier président de l'URSS. 

Ce que l'on sait du maréchal Pétain (1856-1951) se résume souvent à Vichy, sa rivalité avec De Gaulle, Verdun, sa condamnation à mort, sa réputation d'homme à femmes. Voici en revanche une biographie très complète, nourrie d'éléments nouveaux, qui met en perspective la trajectoire lente, mais extraordinaire d'une personnalité d'apparence mystérieuse. Pétain l'orphelin fut d'abord un jeune homme sportif, épris d'études et d'enseignement. 

Août 14 changea sa destinée : en quatre ans, le colonel à la veille de la retraite devient le chef des armées françaises, tout en menant une vie amoureuse active. Dès lors commence un lien particulier avec les Français, qui durera jusqu'à l'été 1944, et parfois après. À la fois politique, militaire, intellectuel et physique et psychologique, le portrait évolutif auquel aboutit l'auteur est bien différent des images d'Épinal en noir et blanc.

 

Retrouver le livre Pétain, en librairie