Bilan du Festival de Cannes 2012, les adaptations ignorées

Clément Solym - 28.05.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Festival - Cannes - Palmarès


La 65e édition du Festival de Cannes a vu concourir un grand nombre d'adaptations littéraires, avec, sur les 22 films en compétition pour la Palme d'or, huit tirés de romans et un d'une pièce de théâtre. Les films issus d'une adaptation n'étaient que trois en 2011.



Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais, Sur la Route, Cogan - La Mort en douce (d'après L'art et la manière), Des hommes sans loi (d'après Pour quelques gouttes d'alcoo), Confession d'un enfant du siècle, Crime et châtiment, Les liaisons dangereuses, les Aventures d'Ernest et Célestine : aucune de ces adaptations n'aura finalement convaincu, comme le révèle le palmarès final :


- La Palme d'or du court métrage est décernée à Sessiz-be Deng de L.Rezan Yesilbas.
- Ken Loach remporte le Prix du Jury, avec The Angel's Share!
- Le Prix du Scénario a été remis à Cristian Mungiu, pour Au delà des Collines!
- Le Prix de la Mise en Scène revient au mexicain Carlos Reygadas pour Post Tenebras Lux!
- Le Prix de l'Interprétation Masculine est attribué à Mads Mikkelsen pour Jagten (La Chasse)
- le Prix de l'interprétation Féminine est attribué à Cristina Flutur et Cosmina Stratan pour Au delà des collines de Cristian Mungiu.
- Le Grand Prix revient à Matteo Garrone, pour Reality!
- La Palme d'Or revient à Amour, de Michael Haneke


Un palmarès qui semble donc récompenser l'inventivité et l'originalité. Bientôt les livres tirés des films ?