Bilan positif pour la Foire de Francfort, qui lorgne sur Paris

Antoine Oury - 21.10.2015

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire de Francfort 2015 - Juergen Boos - Salon du Livre de Paris


Dimanche, peu avant la clotûre de l'édition 2015, la Foire de Francfort prévoyait un retour à la hausse pour le nombre de visiteurs. Après plusieurs années de baisses successives, des chiffres proches de ceux de l'année 2013 constituent une bonne nouvelle pour le Börsenvereins des Deutschen Buchhandels, association des éditeurs et des libraires allemands, qui organise l'événement.

 

Frankfurt Buchmesse 2015

L'entrée de la Foire de Francfort (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

La Foire de Francfort annonçait 275.000 visiteurs comme estimation, dimanche soir, et les chiffres définitifs nous ont été communiqués : l’édition 2015 a accueilli 275.791 visiteurs, répartis entre 140.474 professionnels et 135.317 visiteurs grand public.

 

La Foire renoue ainsi avec son niveau de 2013, après plusieurs années de baisse. La nouvelle configuration de la Buchmesse, plus resserrée, a visiblement porté ses fruits.

 

Pour améliorer la fréquentation des visiteurs grand public, la Foire restera concentrée sur une programmation variée : « Nous ne pouvons pas vraiment influencer ce chiffre. Un grand nombre de nos animations a lieu à l’extérieur. Beaucoup de facteurs entrent en compte par rapport à la fréquentation grand public de la Foire, comme la météo ou les vacances scolaires. Le plus important reste que le nombre de visiteurs professionnels et d’exposants soit en hausse, et devienne même plus international », indique Juergen Boos, directeur de la Foire de Francfort, à ActuaLitté.

 

Pour cette édition, la Foire abritait 7.145 exposants, répartis entre 2.428 exposants allemands et 4.717 exposants internationaux. L’aspect international de la Foire de Francfort reste donc bien affirmé.

 

Le salon du livre à Paris... pourquoi pas ?

 

D’ailleurs, Juergen Boos ne dissimule pas les volontés d’internationalisation de la société Ausstellungs- und Messe GmbH des Börsenvereins des Deutschen Buchhandels e. V., organisatrice de la Foire de Francfort, et dont l’association des éditeurs et des libraires allemands est le principal actionnaire.

 

« Nous sommes toujours prêts à promouvoir l’édition, dans le monde entier, ce qui recouvre des Foires et des Salons du Livre. Il s’agit de l’un des objectifs fixés par notre propriétaire, l’association des éditeurs et des libraires allemands » , explique Juergen Boos.

 

Et l'organisation du Salon du Livre de Paris pourrait bien faire partie de ces objectifs : la fréquentation des dernières éditions n’était pas au beau fixe, et, le contrat qui confie l’organisation du Salon du Livre de Paris à Reed Expositions expire après la manifestation de mars 2016.

 

Cette prochaine édition, qui propose un salon restructuré, "Livre Paris", sera décisive pour Reed. Pour 2015, le Salon du Livre de Paris affichait en effet une fréquentation en baisse de 10 %, à 180.000 visiteurs, réunissant grand public et professionnels. Cela dit, Reed reste un partenaire de choix pour l'édition française, et il s'attaque d'ailleurs cette année au marché des "Comic Cons" en France

 

L’organisation de la Foire de Francfort est en tout cas dans les rangs des intéressés : « Si une demande officielle est faite, nous pourrions l’envisager », annonce Juergen Boos. Il reviendra au Syndicat National de l’édition, coorganisateur du Salon de Paris, de décider s’il conserve le même partenaire pour les prochaines années. À cette heure, les candidatures ne sont pas encore ouvertes