Bird on a wire : document inédit sur Leonard Cohen

Nicolas Gary - 17.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - documentaire Leonard Cohen - Bird on a wire - diffusion Arte Cohen


À 82 ans, le chanteur s’est éteint, emportant avec lui un talent unique et une voix qui murmurait à l’oreille de chacun. Leonard Cohen sera à l’honneur d’une soirée spéciale sur Arte, ce 18 novembre. Le documentaire musical Leonard Cohen — Bird on a wire, sera diffusé sur la chaîne à 23 h 15.

 

 

 

Le réalisateur Tony Palmer a suivi l’artiste canadien durant toute sa tournée européenne en 1972, immortalisant les concerts comme les coulisses de l’événement.

 

À l’origine, il s’agissait d’un documentaire promotionnel, commandé pour dynamiser les ventes de Leonard Cohen. Alors jeune réalisateur, Tony Palmer – un passionné de musique – avait suivi l’artiste canadien, immortalisant les concerts comme les coulisses de l’événement. Mécontent du film, l’entourage de Leonard Cohen l’avait fait remonter, pour un résultat très vite oublié.

 

En 2009, il décide de monter une nouvelle version de son documentaire. Les pellicules de 16 mm montrent l’artiste sans artifice, dans les moments les plus enflammés (des versions live de “Famous blue raincoat”, “So long, Marianne” ou “The partisan”) comme les plus routiniers de sa tournée. Véritable ode à la vie sur la route dans les seventies, le remontage final tient du poème visuel, avec une approche intimiste de l’homme et de l’artiste que fut Leonard Cohen.

 

Le chanteur s’éteint, mais Everybody knows Leonard Cohen

 

 

Véritable ode à la vie sur la route dans les seventies, le remontage final tient du poème visuel, avec une approche intimiste de l’homme et de l’artiste que fut Leonard Cohen. Son manager a finalement avoué que le chanteur était mort dans son sommeil, après voir fait une chute dans sa maison de Los Angeles.

 

Le documentaire sera disponible durant 30 jours intégralement, et proposé ci-dessous.