BnF : le livre sous toutes ses formes par Anselm Kiefer

Julie Torterolo - 23.10.2015

Culture, Arts et Lettres - Expositions - BnF - exposition - Anselm Kiefer


La Bibliothèque nationale de France (BnF) va présenter à partir de lundi une centaine d'œuvres réalisées par l’artiste allemand Anselm Kiefer. Le livre, objet de fascination de l’artiste, sera ainsi exposé sous de nombreuses formes inédites, jusqu’en février.

 

 

 

Des livres de sables, de plomb, d’argile ou de plâtre rempliront la BnF à l'occasion de l’exposition baptisée « L’alchimie du livre ». « Nous couvrons 40 ans d’activités. Ce travail n’avait jamais été montré ainsi en France », a déclaré à l’AFP la commissaire de l’exposition, Marie Minssieux-Chamonard. « Kiefer affirme prendre, chaque matin avant de peindre, un livre qui nourrit sa création pendant la journée », souligne-t-elle.

 

Ainsi, les livres représentent 60 % de la production de ce peintre, sculpteur et plasticien âgé de 70 ans. L’exposition a été créée en étroite collaboration avec Anselm Kiefer, qui vit désormais à Croissy dans les Yvelines. Après avoir fait un inventaire, ce dernier et Marie Minssieur-Charmonard ont sélectionné une centaine de livres et établi un parcours thématique et stylistique. C’est d’ailleurs Anselm Kiefer qui a lui-même conçu la scénographie qui reconstitue sa propre bibliothèque.

 


Anselm Kiefer, titulaire en 2010-2011 de la chaire de la création artistique au Collège de France et né à quelques mois de la fin de la Seconde Guerre mondiale, cache une démarche politique derrière l'ensemble de ces œuvres : il s’est fixé pour mission « d’enjuiver la Kultur germanique ». Ces réalisations prennent ainsi souvent pour symboles des artistes juifs comme Paul Celan, poète juif roumain et germanophone persécuté pendant le régime nazi.

 

L’exposition « L’alchimie du Livre » précède une grande rétrospective de l’œuvre d'Anselm Kiefer au Centre Georges Pompidou en décembre prochain. Et la commissaire rassure : « Les deux expositions sont parfaitement complémentaires. »