Bram Stoker Dracula : une exposition sanglante à partir d'octobre

Heulard Mégane - 05.07.2019

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Bram stoker dracula - Georges Bess - exposition bd dracula


Du 3 au 22 octobre, la galerie Glénat met à l’honneur un grand nom de la bande dessinée, Georges Bess. Parallèlement, son nouveau titre Bram Stoker Dracula sera disponible dans les librairies dès le 9 octobre.



L’exposition Bram Stoker Dracula présente un ensemble de planches inédites du dessinateur de BD, Georges Bess, suite à la (future) publication de son nouvel album, du même titre. Elles sont en noir et blanc, où le trait, graphique et ciselé de Bess donne aux personnages — vivants ou morts-vivants — une grande expressivité.

Sous sa plume, beautés vénéneuses et créatures inquiétantes évoluent dans un décor gothique parfaitement maîtrisé. Il conduit le spectateur de l’Angleterre victorienne aux ténébreuses Carpates dans le sillage d’un vampire capable de prendre toutes les formes, jusqu’aux plus effrayantes. « Memento Mori », semble rappeler Georges Bess.

En 1897, le public découvre, dans les pages d’un roman épistolaire écrit par Bram Stoker, le personnage de Dracula, être immortel qui se repaît du sang des vivants pour les transformer à leur tour en créatures maléfiques. Si Stoker n’a pas inventé la figure du vampire, il lui a malgré tout conféré sa forme moderne en faisant du comte Dracula une figure iconique et emblématique inspirant des générations d’auteurs. 

 

Le roman connut un écho mondial à travers des adaptations cinématographiques devenues au moins aussi cultes que l’œuvre d’origine. 

Georges Bess s’attaque aujourd’hui à donner sa propre version du mythe tout en s’attachant à retranscrire au plus près l’âme du roman. Il fait le choix graphique du noir et blanc, dans des planches où son trait s’impose dans un style gothique plutôt inédit chez lui.

Georges Bess se fait d’abord un nom en Scandinavie et aux États-Unis, il collabore à la version scandinave de MAD. À Paris en 1987, il rencontre Alejandro Jodorowsky qui lui propose rapidement d’illustrer l’histoire du Lama Blanc. 

En 1998, il publie son premier album en solo, dont il rêvait depuis longtemps : Escondida. Suivront d’autres albums : Bobi, Péma Ling et Lééla et Krishna, diptyque imprégné de son amour pour l’Inde. Enfin, il publiera la série Le Vampire de Bénarès (Glénat) et un recueil Incredible India (Vents d’Ouest).


[à paraître 09/10] Georges Bess — Bram Stoker Dracula — Glénat — 9782344038604 — 25,50 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.