C/blog : outil de communication du ministère de la Culture

Clément Solym - 01.03.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - c - blog - ministère


Vous l’ignoriez sans doute mais le ministère de la Culture et de la Communication vient de lancer son blog. Dénommé C/blog, cet espace a pour ambition de refaire le lien entre le ministère et l’internaute ainsi que le numérique en règle générale, lien coupé par un assaut de textes législatifs s’attaquant au téléchargement illégal.

Selon nos confrères de PCInpact, l’appel d’offre lancé en juin 2010 afin de monter ce projet mettait clairement en avant les ambitions dévolues à ce nouvel organe de communication. Présenté comme un « outil de webmarketing », C/blog se doit d’entrer « dans un programme de visibilité des contenus culturels, éditoriaux du ministère de la culture et de la communication en intensifiant et en réaffirmant sa présence sur Internet notamment via les réseaux sociaux ».


À l'occasion de l'appel d'offres, plusieurs sociétés avaient d'ailleurs contacté ActuaLitté pour nous faire entrer dans la réponse fournie au ministère. Il se serait agi pour notre magazine d'opérer en marque blanche, en assurant un suivi rédactionnel mensuel, en publiant des informations sur le monde de l'écrit, entre autres.

Voilà, vous savez tout, ou à peu près tout. Après les lois Hadopi légiférant sur le piratage, il s’agit de se refaire une image en montrant une implication claire dans le numérique. Voulu comme un espace de réflexion autour de la conjonction entre « culture » et « numérique », cette plateforme fera intervenir des experts relevant de différentes institutions publiques.

A côté d’un fil reprenant les dépêches liées au ministère de la Culture, différents articles se suivent pour interroger le bouleversement culturel introduit par l’ère du tout numérique. Ce blog donnera la parole à des institutions telles que TV5 Monde, Radio France, l'Agence du patrimoine immatériel de l'Etat (Apie) ou la Sacem.

On pourra ainsi lire des articles signés Bruno Racine, intervenant en tant que président de la BNF, ou bien encore d’Axel Turk pour la Cnil. Et ainsi de suite. De là à envisager C/blog comme un simple outil de communication du ministère de la Culture, il n’y a qu’un pas. Mais la forme a changé, a été travaillée, le tout faisant même un peu fouillis… Il s’agit d’être en phase avec son temps…

Avec un lancement très discret, C/blog court bien le risque de rester comme une coquille vide qui ne serait qu’un pâle prolongement du ministère de la Culture sur la Toile.