« Ça, par exemple ! », au Théâtre du Marais

Clément Solym - 09.05.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - theatre - ça - par


Le théâtre du Marais nous avait invités à la grande Première d’un petit spectacle donné par François Jenny : « ça, par exemple ! » 

La salle n’est pas très grande, le public est enthousiaste et nombreux.

Sur scène, un seul personnage qui dialogue avec lui-même, avec la vie, avec les petites choses, les grandes pensées. L’idée est bonne. Ce drôle de bonhomme dont le visage est peint en blanc retient notre attention et notre curiosité. On s’y attache et on l’écoute. Cependant, nous n’avons pas été touchés autant que la salle, hilare.


Par exemple… La découpe du poulet sur un morceau des années 50 ne nous a pas fait rire, tout comme la poésie et les jeux de mots de François Jenny. Finalement, le concept du spectacle est bien trouvé, mais même si l’on sent que le comédien prend son pied sur scène, son plaisir n’est pas partagé et l’on reste frustré de ne pas avoir été embarqué dans le monde de François Jenny.

En tout cas, toute la famille a participé à l’entreprise de ce spectacle, du fils au montage vidéo au père financeur en passant par la compagne coach psychologique. Il faut dire que le comédien se remet en scène après 10 ans d’absence sur les planches, donc au moins, on salue sa performance.

« ça, par exemple ! » se joue tous les mardis à 19 h du 3 mai au 21 juin. Et pour ceux qui désertent la capitale cet été, François Jenny est encore au Marais en septembre, par exemple.