Canada : Pierre Desruisseaux devient poète officiel du Parlement

Clément Solym - 29.04.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - pierre - desruisseaux - poete


Pierre Desruisseaux a reçu avant hier la charge de devenir la voix lyrique du Parlement. Âgé de 63 ans, auteurs de nombreux recueils, mais également traducteur et éditeur, il avait remporté, avec son livre Monème, le Prix littéraire du Gouverneur général, en 1989.

Pour les deux années à venir, Noël A. Kinsella et Peter Milliken, président du Sénat et président de la Chambre des communes, ont donc placé M. Desruisseaux à ce poste.

Né à Sherbrooke - coucou ! - l'auteur s'est beaucoup exprimé sur la culture populaire du Québec, avec notamment deux ouvrages de référence : Livre des proverbes québécois et Dictionnaire des expressions québécoises.

« Sa longue carrière et sa fascination pour les traditions littéraires du Canada, ainsi que son histoire, font de lui un excellent choix pour nous engager, nous, Canadiens, dans un dialogue sur l'importance de la poésie dans notre culture », a expliqué le président du Sénat dans un communiqué.

Son salaire annuel sera de 20.000 $ canadiens, avec un budget de 13.000 $ par an pour ses déplacements. Le poste qu'il occupe, créé en 2001, vise tout à la fois à promouvoir la poésie, tant lue qu'écrite et son importance dans la vie quotidienne.