Cannes : Aurélie Filippetti aurait fait bande à part

Antoine Oury - 21.05.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Aurélie Filippetti - Cannes - Fleur Pellerin


Les relations internes du gouvernement de Manuel Valls seraient-elles déjà à bout de souffle ? Envoyée sur la Croisette pour promouvoir l'exportation des films produits dans l'Hexagone, le petit soldat du Commerce Extérieur, Fleur Pellerin, aurait subi les caprices de sa collègue de la Culture. Une femme est une femme ?

 


Aurélie Filippetti et Jean-Louis Debré au Livre sur la Place

Aurélie Filippetti, toujours au premier plan... de la photo

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Ce matin, Le Canard Enchaîné savait deux ou trois choses d'Aurélie Filippetti, et notamment le coup pendable qu'elle aurait fait à l'encontre de sa collègue Fleur Pellerin, Secrétaire d'État au Commerce Extérieur. La projection du nouveau film de Bertrand Bonello, Saint-Laurent, devait être l'occasion de mettre en lumière le couturier, mais surtout le cinéma français.

 

« Problème gravissime : la ministre de la Culture, vêtue pour l'occasion d'un smoking Saint Laurent (jolie pub gratuite), devait, elle aussi, grimper lesdites marches pour voir le même film, accompagné de Salma Hayek, épouse du rejeton Pinault, et de Julie Gayet, venues toutes deux soutenir les 200 lycéennes nigérianes enlevées par Boko Haram », détaille Le Canard.

 

On devine la suite, connaissant la rivalité qui oppose les deux femmes : Filippetti « a saisi Matignon », explique le journal, et le cabinet de Valls aurait mis la main sur l'agenda du cabinet de la Secrétaire d'État, obligeant cette dernière à emprunter l'entrée de service.

 

 


Cannes 2014 : montée des marches pour le «Saint... par leparisienAFP

 

 

Contacté par ActuaLitté, le service presse nous explique qu'en fin de compte, la ministre a seulement voulu vivre sa vie : « La ministre n'a pas foulé le tapis, n'est pas passée devant le parterre de photographes », assure-t-on. « Elle se trouvait à l'entrée du Palais quand l'équipe du film est arrivée, et elle a donc attendu pour les accueillir. » Et les deux ministres n'auraient donc jamais prévu de monter les marches.

 

Malgré ce que peut laisser croire la vidéo, l'explication se tient : Aurélie Filippetti est une grande amie de Nicolas Seydoux, qui ne manque pas de l'inviter chaque année au Forum d'Avignon, et aura donc reconnu sa fille, Léa...

 

Néanmoins, un vrai film socialisme.