Cannes : Don DeLillo, Cronenberg, la bombe Cosmopolis

Clément Solym - 27.04.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - DeLillo - Cronenberg - Cosmopolis


Il faut le reconnaître, c'est l'un des films les plus attendus à Cannes, parce que non seulement c'est le nouveau Cronenberg, mais qu'il est aussi (surtout ?) inspiré de l'oeuvre de Don DeLillo. Et qu'accessoirement, il met en scène le petit vampire végétarien de Twilight, Robert Pattinson.

  

Retrouver le livre

dans notre librairie

avec Decitre

Une équation parfaite, sans aucune inconnue, assurément, mais avant tout un véritable souffle d'air frais. Cosmopolis, le roman publié en 2003 par DeLillo et sorti la même année chez Actes Sud, collection Babel, avec une traduction de Marianne Véron. 

 

Le pitch du livre est difficile à manquer

Avril 2000. Eric Packer, golden boy comblé qui dirige une influente société de courtage, traverse New York dans sa limousine. Il pose sur le monde qui l'entoure un regard désenchanté, tout en parcourant la ville que paralysent progressivement une série de manifestations collectives.

 

Dans cette atmosphère d'apocalypse, reviennent le hanter des souvenirs qui le conduisent à reconsidérer son existence et à s'interroger sur la personne qu'il est désormais. Mais il est trop tard : l'homme postmoderne qui voulait se suffire à lui-même n'a plus accès à la réalité qui le frappe alors de plein fouet.

 

On poussera aussi un petit Cocorico, pour la délicieuse présence d'une Juliette Binoche… à croquer. Enfin…

 

L'alliance du réalisateur miraculeux du Festin nu, une autre adaptation du roman fou de William Burroughs, et du romancier laisse rêveur, et les bandes annonces diffusées ne manque pas de piquant...