Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Carrie ouvre le Bal du Diable au coffee-shop

Julien Helmlinger - 08.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Stephen King - Carrie - Cinéma


Octobre, mois d'Halloween, la saison se prête idéalement au lancement de la campagne promotionnelle de la prochaine adaptation du premier roman de Stephen King, Carrie, attendue dans les salles obscures nationales le 4 décembre prochain. Pour l'occasion, le studio Sony s'est mis en tête de donner des frissons au public en organisant sans prévenir un happening dans un coffee shop new-yorkais. Caméra cachée et effets spéciaux à l'appui, résultat garanti.

 

 

 

 

Il est des gens qu'il vaut mieux ne pas énerver, surtout quand la colère fait ressurgir en eux d'incontrôlables pouvoirs télékinésiques. C'est le cas de Carrie, l'héroïne tourmentée du premier roman paranormal du roi de l'horreur. La nouvelle mouture cinématographique, version contemporaine, réalisée par Kimberly Peirce, sortira le 4 décembre. Au casting, on retrouve Chloë Grace Moretz dans le rôle principal et Julianne Moore campant la dévote mère. 

 

Pour effrayer son monde tout en faisant un petit coup de pub, le studio Sony n'avait plus qu'à mettre à profit son matériel et transposer la scène improbable dans un lieu de vie tout à fait commun et ainsi piéger quelques passants.

 

Imaginez-vous en train de passer commande, accoudé au bar d'un café, quand une demoiselle en détresse se met à pousser des cris stridents capables de faire s'envoler les bouquins des étagères, après avoir plaqué un jeune homme indélicat contre le mur de la pièce par le simple effort de la pensée...

 

Ci-dessous, en vidéo :