Censure de la pipe de Monsieur Hulot

Clément Solym - 21.04.2009

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - pipe - Tatit - monsieur


Une exposition sur l’œuvre de Jacques Tati a lieu du 8 avril au 2 août 2009, à la Cinémathèque de Paris. Pour faire la promotion de cet événement, la Société des Réalisateurs français et le Syndicat de la Critique de Cinéma ont payé une campagne de publicité visible au sein du réseau de la RATP et de la SNCF.



Mais l’affiche choisie, où l’on découvre Monsieur Hulot sur son vélo, une pipe au bec, a subi une petite transformation avant d’être proposée aux voyageurs…La pipe s’est changée en une sorte de bizarre moulin à vent de couleur jaune. Pour les commanditaires de la campagne, il y a trahison de l’œuvre de Jacques Tati.

C’est pourquoi ces derniers demandent à ce que de nouvelles affiches soient tirées sans censure et que Métrobus et la RATP fassent, sans surcoût, une nouvelle campagne publicitaire. La SRF et la SFCC ont confié à l’AFP que « cette censure sanitaire conduit à un révisionnisme insupportable touchant l'art et la culture ».

Du côté de la RATP, on dit n’avoir fait que respecter la loi Evin qui empêche de faire la promotion du tabac. La régie publicitaire du groupe n’a fait que suivre la jurisprudence sur ce fait.