Châlons-en-Champagne ouvrira une "Duduchothèque", hommage à Cabu

Fasseur Barbara - 19.02.2018

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Hommage Cabu Duduchothèque - Châlons Hommage Exposition - Cabu Dessins Caricatures


Il y a trois ans déjà, les attentats tragiques de Charlie Hebdo coûtaient la vie à 11 personnes, dont huit personnes liées au journal. Parmi eux Jean Cabut alias Cabu, illustrateur et caricaturiste emblématique de l'hebdomadaire, mais aussi d’autres papiers tels que le Canard enchainé ou Hara-kiri. C’est pour lui rendre hommage que la ville qui l’a vu naître, Châlons-en-Champagne, annonce l’ouverture d’une "Duduchothèque".

 
Jean Cabut dit Cabu painted portrait - Hommage et soutien de la Demeure du Chaos à Charlie Hebdo #jesuischarlie P1050129
thierry ehrmann (CC BY 2.0)
 
 

Drôle de nom pour de drôles de dessins, annoncés vendredi par la municipalité de la ville, ce sont les œuvres de jeunesse de l’artiste qui constitueront la collection permanente du lieu. C’est à l’initiative de la famille du dessinateur que la commune se voit confier en prêt les archives personnelles de Cabu.

 

« Ce fonds est constitué de dessins d’enfance, remontant à ses 10 ans, de dessins publiés dans (le journal) L’Union ou restés inédits, et de croquis » annonce la ville dans un communiqué.

 

Toujours plein d’humour et d’autodérision, le dessinateur y a caricaturé son quotidien, mais aussi les événements plus exceptionnels de la vie châlonnaise de son enfance comme le passage de célébrités. D’autres supports seront ajoutés à ces œuvres exclusives afin de compléter le fonds tel que des cartes postales anciennes de la ville, des documents de travail ou encore le meuble à peinture de son père, Marcel Cabut.

 

C’est à « La Duduchothèque », nouveau nom de l’espace Cabu que les visiteurs pourront découvrir cette collection de manière permanente ainsi que d’autres manifestations thématiques plus ponctuels. Le lieu a été renommé, à son tour, en hommage au personnage du Grand Duduche inventé par le dessinateur lors de ses années au lycée Bayen de Châlons. Rénovée pour l’occasion, la municipalité a indiqué à l’Agence France Presse que la première exposition thématique devrait se tenir « d’ici la fin de l’année ».
 

Cabu s'est échappé : imagination infinie,
convictions politiques et humour éternel


La famille de l’artiste, auprès de l'AFP, fait part de son enthousiasme à partager ces documents : « Cabu est resté toute sa vie très fidèle à Châlons. C’est là qu’il a commencé à dessiner (...) Il y est toujours revenu et il y est enterré. Mais son talent est toujours vivant et sera offert au regard des Châlonnais, eux aussi très attachés à leur dessinateur. »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.