Charles Dickens : auteur d'un plagiat ?

Clément Solym - 28.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - dickens - plagiat - heaphy


L'exposition de la British Library, célébrant le bicentenaire en 2012 de la naissance de Charles Dickens, suggère que Dickens aurait peut-être plagié un de ses rivaux, Thomas Heaphy, pour l'écriture d'une histoire de fantômes.

 

Le conte relate l'histoire d'une jeune femme demandant à un peintre de faire son portrait, et surtout s'il serait capable de se rappeler de son visage dans les mois à venir pour l'achever. Il répondit que oui bien qu'il préférerait le réaliser de manière conventionnelle, ce à quoi elle rétorqua « Impossible », étant donné qu'elle serait déjà morte.

 

 

Après la parution du contre dans le magazine All the Year Round en 1861 sous la signature de Dickens, l'auteur et artiste Thomas Heaphy accusa alors Dickens d'avoir volé et plagié son histoire, expliquant qu'il l'avait déjà envoyée à des imprimeurs.

 

Dickens avait alors rétorqué qu'il était tout a fait innocent d'un quelconque plagiat, délibéré ou non.

 

L'exposition présente la version de Thomas Heaphy, A Wonderful Ghost Story Being Mr H's Own Narrative, qu'il publia des années plus tard et qui ne connut, elle, aucun succès auprès du public.