Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Charles Dickens, et sa jeune maîtresse, Nancy Ternan

Cécile Mazin - 27.11.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Charles Dickens - maitresse - actrice


Aux yeux de ses contemporains, Charles Dickens se montra plutôt discret : sa liaison avec la jeune actrice, Nelly Ternan ne faisait pas les choux gras des dîners mondains. En revanche, les biographes du XXe siècle ne se privèrent pas, détaillant à l'envi le peu de choses que la postérité avait pu laisser derrière elle. 

 

En 1991 sortit même un ouvrage, The Invisible Woman, sur les écrans de cinéma le jour de Noël, outre-Atlantique. Ralph Fiennes en est tout à la fois l'acteur principal, campant Charles, et le réalisateur. L'Angleterre victorienne dans tous ses excès et son époque, et au centre de cette histoire, un Dickens père de famille respectable, âgée de 47 ans, marié, avec neuf enfants sous les bras...

 

Dans ses romans, on défend la rigueur morale, l'autorité, les valeurs familiales et parfois même, la veuve contre l'orphelin... Or, quand leur liaison commence, la petite Nancy n'a que 18 ans. Dans le film, c'est Felicity Jones qui lui donne vie, tandis que Kristin Scott Thomas joue sa mère, Frances. Amusant, puisque les deux acteurs, Fiennes et Scott Thomas s'étaient retrouvés dans Le Patient anglais...

 

The invisible Woman est inspiré du livre éponyme de Claire Tomalin, qui considère que Dickens et Nancy ont une une relation secrète, et ce, durant de nombreuses années. Or, si l'on sait que Charles quitta officiellement sa femme en 1858, les conditions de la relation avec son actrice de maîtresse sont encore très floues.