Charlie Hunnam et Dakota Johnson au casting de Fifty Shades of Grey

Julien Helmlinger - 03.09.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Fifty Shades of Grey - Charlie Hunnam - Dakota Johnson


Grisant. Si les fans de la franchise ne sauront malheureusement jamais si Robert Pattison aurait fait le Christian Grey de leurs fantasmes, le compte Twitter officiel de E L James a fini par annoncer le couple d'acteurs qui incarnera les deux coquins sur grand écran. Il s'agira de Dakota Johnson, dans le rôle d'Anastasia Steele, tandis que le millionnaire aux penchants pas très orthodoxes sera campé par Charlie Hunnam. Un acteur aussi britannique que caméléon, capable de passer du registre Queers as Folk à celui de Hooligans. Pied de nez à Bret Easton Ellis ?

 

 

Gare aux brûlures 

 

 

Alors que Ellis imaginait un Christian Grey incarné par l'acteur porno James Deen, et que le nom de Matt Bomer avait un temps alimenté la rumeur, l'annonce a suscité la surprise générale, Mais la maison de production Universal Studio confirme, les deux acteurs font officiellement la paire, sous la direction de la réalisatrice Sam Taylor-Johnson, et la date de sortie du film reste maintenue au 1er août 2014 aux Etats-Unis. 

 

A l'âge de 33 ans, Charlie Hunnam a notamment prêté ses traits au personnage de Jax Teller, biker trafiquant d'armes dans la série Sons of Anarchy, et celui de Raleigh Beckett, impétueux pilote d'un robot géant dans le Pacific Rim de Guillermo Del Toro. Les commentatrices sur la toile sont unanimes, il est mimi tout plein, que ce soit torse nu ou en costard. Ça tombe bien.

 

Quant à la blonde Dakota Johnson, elle est la fille de Don et Melanie Griffith, ex-égérie de la marque Mango. Parmi d'autres rôles, elle s'est illustrée dans celui d'Amelia Ritter dans The Social Network de David Fincher, ou encore dans l'un des personnages-titres de la série Ben and Kate...

 

Si le couple de Twilight avait déchainé les foules, celui de l'adaptation de la fan fiction de E L James, les vampires abstinents en moins, possède ses chances de faire oublier le précédent carton. Le studio hollywoodien n'a en conséquence pas hésité à offrir quelques 3 millions de dollars, et autres primes en fonction des recettes futures, pour s'approprier la franchise Fifty Shades of Grey.