Chevènement prix du livre politique, option femmes à barbe

Clément Solym - 04.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix - livre - politique


Ayant l'an passé récompensé le chanteur Abd Al Malik, le prix du livre politique pour l'année 2011 vient de congratuler Jean-Pierre Chevènement, pour son titre La France est-elle finie ?, paru chez Fayard. Une cérémonie pour les 20 ans du prix qui n'est pas allée sans peine...

Notons tout d'abord qu'en parallèle, le prix des députés à récompensé Jean-Pierre Jouyet, pour Nous nous sommes tant aimés, aux éditions Robert Laffont.


Remis au théâtre du Chatelet, sous la haute présidence de Jérôme Cléent, en présence d'Edgar Morin, Michel Rocard ou encore Simone Veil, le prix a été quelque peu chahuté.

En effet, LCP annonce, vidéo à l'appui, qu'un collectif féministe, revendiquant le nom de La Barbe, est apparu pour revendiquer l'absence de parité dans les lauréats récompensés du prix du livre politique.


Une dizaine de minutes durant, ces femmes ont fait état de leurs revendications. Énumérant les prénoms d'hommes récompensés, et accessoirement lauréats, pour pointer la masculinité des titulaires du prix, elles ont contraint dans un premier temps à suspendre la séance.

Puis Richard Descoing himself a dû intervenir pour dédouaner le prix des accusations portées.  (à voir en vidéo)

Juste après, les insolentes se sont fait mettre à la porte...


Retrouver le livre de Jean-Pïerre Chevènement sur Comparonet