Chine : Bouillonnement de littérature jeunesse à Shanghai

Clément Solym - 19.11.2013

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire du livre - littérature jeunesse - Chine


La foire du livre de Shanghai, consacrée à la littérature jeunesse, aura manifestement emballé les éditeurs anglo-saxons présents, rapporte le Bookseller. Entre les 7 et 9 novembre, l'événement a vu accourir du monde entier des maisons très désireuses de travailler en bonne intelligence avec un territoire particulièrement attractif...

 

 

 

 

Pour Hachette Children's Books, Andrew Sharp, chargé des droits et directeur du numérique, avait prévu une cinquantaine de rendez-vous, et finalement, en a eu deux fois plus. Une foire du livre « phénoménale » affirme-t-il. 

 

Principalement tournée vers la fiction, les livres d'images, cette édition a montré combien la culture de la littérature jeunesse était riche et variée. Mais avant toute chose, les éditeurs présents souhaitaient faire passer un message simple : la lecture est un plaisir. 

 

En outre, rapporte l'homme de Hachette, ces moments d'échanges avec les éditeurs locaux ont permis de se débarrasser temporairement des agents, et de mieux saisir les enjeux du marché local. Une meilleure connaissance des attentes, voilà qui rend l'aventure plus riche encore. 

 

Dustin Brooks, fondateur de Digital Leaf ajoute : « Nous n'avons pas signé de contrats, mais il y a beaucoup de potentiel dans l'intérêt que manifestent les éditeurs chinois et également les bibliothécaires, qui désirent proposer nos livres. Ils veulent des livres en anglais et des ouvrages illustrés, qui sont commodes pour apprendre la langue. »

 

La stratégie de développement des sociétés occidentales dans les terres asiatiques a pris un vrai tournant depuis cette foire, l'export de leurs catalogues représentant de véritables opportunités marchandes.