Chirac dirige les ventes de livres politiques sur 2011

Clément Solym - 10.01.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Jacques Chirac - mémoires - ventes


Depuis la sentence qui est tombée le 15 décembre, le président Jacques Chirac a donc écopé de deux années de prison avec sursis. Et l'homme, fatigué, ne fera donc pas appel. Ces histoires et d'autres ont probablement profité aux ventes de ses mémoires, qui prennent la tête du podium de l'année 2011. 

 

Alors que l'édition, durant la première partie de l'année, sera grandement politique, présidentielle oblige, Slate.fr et Edistat proposent un état des lieux des ventes de livres politiques sur l'année 2011. Et le tome 2 des mémoires de Jacques Chirac est donc passé devant, avec plus de 93.000 exemplaires vendus. 

 

 

Côté socialistes, on retrouve Arnaud Montebourg, qui s'est offert un petit 50.000 ventes, mais également Jean-Pierre Chevènement, dont les deux ouvrages ont également connu leur petit succès. 

 

Pour le reste, on retrouve 

  • Martine Aubry, Pour changer la civilisation, à 10.000 ex
  • Ségolène Roayl et sa Lettre à tous les résignés et les indignés, à 6000 ex
  • Benoît Hamon avec Tourner la page, cumule 1183 ex

 

Et ensuite, on plonge vraiment dans les échecs commerciaux cuisants. 

 

Notons enfin que Frédéric Lefebvre a écoulé 2500 exemplaires de son Le mieux est l'ennemi du bien, pourtant porté par une polémique et soutenu par le buzz autour de son lapsus, autour de Zadig & Voltaire...

 

En attendant, voici un petit regard sur ces 166 livres politiques qui nous attendent pour la rentrée.

 

À retrouver sur Slate.fr, pour un palmarès global de l'année 2011. 

 

 

Retrouver les mémoires de Jacques Chirac sur Comparonet