Christophe Carlier obtient le Prix du premier roman

Clément Solym - 12.11.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - premier roman - assassin - Magritte


Publié aux éditions Serge Safran, le livre de Christophe Carlier, L'assassin à la pomme verte a été récompensé par le jury du prix du Premier roman, après quatre tours d'indécision, et coiffant au poteau le livre de Pauline Dreyfus, Immortel, enfin, paru chez Grasset. 

 

 

 

C'est une histoire de meurtre qui aura donc séduit les jurés, prenant pour exemple de dire qu'un assassin peut être aussi anodin et discret, et même s'effacer complètement, ainsi que l'homme peint par Magritte est dissimulé derrière une pomme verte. 

 

Et là, le titre tout à coup s'éclaire.

 

« J'éprouvais pour Elena une tendre reconnaissance. J'avais toujours voulu tuer quelqu'un. Pour y parvenir, il me manquait simplement de l'avoir rencontrée » songe Craig, fraîchement débarqué des États-Unis comme Elena d'Italie.

 

Tous deux se trouvent pour une semaine au Paradise : un palace, vrai monde en soi, où l'on croise parfois au bar d'étranges clients. Par exemple cet homme de Parme, mari volage et volubile, découvert assassiné au lendemain de leur arrivée.