Christophe Ono-dit-Bio primé par l'Académie française

Xavier S. Thomann - 24.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix littéraire - Christophe Ono-dit-Bio - Académie française


L'Académie française, dans sa séance du jeudi 24 octobre 2013, a décerné son Grand Prix du Roman, d'un montant de 7 500 euros, à M. Christophe Ono-dit-Biot, pour son roman Plonger, publié aux éditions Gallimard. M. Christophe Ono-dit-Biot a obtenu, au premier tour de scrutin, 11 voix contre 4 voix à M. Thomas B. Reverdy et 3 voix à Mme Capucine Motte.

 

 

 

 

 

De l'éditeur : 

'Ils l'ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d'un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau. ' Un homme enquête sur la femme qu'il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon. Elle était artiste, elle s'appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe. Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour – leur rencontre, les débuts puis l'ascension de Paz dans le monde de l'art, la naissance de l'enfant – et essaie d'élucider les raisons qui ont précipité sa fin. Des trésors de la vieille Europe aux mégapoles du Nouveau Monde, du marbre des musées au sable des rivages où l'on se lave de tout, Plonger est l'histoire d'un couple de notre temps. En proie à tous les vertiges d'une époque où il devient de plus en plus difficile d'aimer.

 

On pourra retrouver le premier chapitre de ce roman à cette adresse.

 

Pour mémoire, ce livre raconte l'histoire d'un journaliste, César, qui raconte à son fils, Hector, la mort de sa femme. Choix judicieux, puisqu'Hector est le nom du fils de Christophe Ono-dit-Bio.