"Cinq méditations sur la mort" primé au Salon du Livre de Paris

Louis Mallié - 24.03.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - François Cheng - Prix des écrivains croyants - Albin Michel


Pour cette dernière journée du Salon du livre, le stand des éditions Albin Michel a accueilli l'écrivain François Cheng, venu recevoir le prix des écrivains croyant. Décerné pour son dernier livre Cinq méditations sur la mort : autrement dit sur la vie , le prix a récompensé un ouvrage qui est une « une méditation sur le temps, l'éternité, et le silence ».

 

 

 François Cheng en présence des membres du jury,

sur le stand Albin Michel ce matin.

 

 

Membre du jury, l'écrivain Colette Nys-Mazure a fait la connaissance de l'auteur en 2002, à la Maison des écrivains. « Un vote unanime a élu François Cheng », commente-t-elle. « C'est un homme qui n'a aucune vanité; ce n'est pas du tout la machine à distribuer des éloges, ou la société d'admiration mutuelle. C'est un sage, un homme qui va décaper ses phrases de tout ce qui n'est pas essentiel, sans pour autant en tuer l'émotion. »

 

Le directeur du jury, Christophe Henning a quant à lui salué « un livre précieux pour le lecteur, la littérature et la pensée ». « Vous vous délestez du "tout tout de suite", de l'agitation de notre société… » François Cheng a dignement remercié l'assemblée, s'avouant « touché, honoré, et impressionné » qu'un jury composé de tant de courant religieux lui décerne le prix. « Moi même je ne suis jamais défini comme un croyant. Plutôt comme un perpétuel quêteur de vérité, un adhérant à tout ce qu'il y a de beau et de vrai. En me décernant ce prix, vous avez cru à la sincérité de mes paroles… Merci. »  

 

Premier écrivain d'origine chinoise à avoir été reçu à l'Académie Française, François Cheng avait reçu le prix Femina en 1998 pour son roman Le Dit de TyanyiRappelons que le prix des écrivains croyants a été fondé en 1979. Réunissant au sein d'un même jury des auteurs de confessions juive, chrétienne et musulmane, il porte son attention sur les romans ou les essais marqués d'une réflexion spirituelle.