Du 1er au 3 février prochain, un colloque international est organisé autour de « Foucault, les Pères et le sexe » par la Bibiliothèque nationale de France et l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il sera donc centré sur la pensée du philosophe français qui s'est notamment intéressé aux rapports de pouvoir. La BnF propose une présentation de l'événement. 

 

Michel Foucault, 1977 - Copyright Roland Allard/Agence VU'



Inauguré par une conférence de Paul Veyne, le premier colloque international consacré à la place des Pères de l’Église dans l’œuvre de Michel Foucault, autour des thèmes centraux pour sa pensée de l’éthique et de la sexualité, se tiendra du 1er au 3 février 2018 à la Bibliothèque nationale de France et à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il réunira de grands spécialistes de l’œuvre du philosophe et de l’Antiquité chrétienne.

Travaillant sur l’histoire de la sexualité, Foucault a très tôt pressenti l’importance de l’Antiquité chrétienne dans l’élaboration d’un nouveau rapport à soi et à sa vie. Ceux que la tradition a appelé les « Pères de l’Église » (Clément d’Alexandrie, Tertullien, Augustin, Cassien etc.) ont posé d’une manière inédite le problème que nous sommes à nous-mêmes et, par-là, inauguré une histoire nouvelle du sujet, de son désir et de sa sexualité. Cette lecture des Pères par Foucault marque une nouvelle phase de sa pensée - la dernière -, centrée sur l’éthique et les techniques de soi.

Si la place du christianisme dans l’œuvre de Foucault a fait l’objet depuis une dizaine d’années d’une attention renouvelée, l’intérêt qu’il a porté aux Pères grecs et latins du IIe au Ve siècle a rarement été exploré pour lui-même. La rencontre entre l’œuvre de Foucault et les spécialistes de l’Antiquité chrétienne n’a pas encore eu lieu, contrairement aux autres domaines visités par le philosophe, que ce soient l’Antiquité gréco-romaine, l’histoire de la pénalité ou de la psychiatrie, depuis longtemps sujets à débats féconds.


Le colloque international Foucault, les Pères et le sexe espère combler un tel manque. Ouvert par une conférence inaugurale de Paul Veyne, ami et collègue de Foucault au Collège de France, témoin privilégié de sa lecture des Pères, il sera l’occasion pour des patrologues, philologues, philosophes, historiens et théologiens du monde entier (France, États-Unis, Angleterre, Argentine, Italie) de discuter les hypothèses de Foucault sur le christianisme ancien et ses résonances jusque dans notre actualité.

Il accompagnera par ailleurs l’événement éditorial de ce début d’année : longtemps attendu par les spécialistes comme par le grand public, Les Aveux de la chair, quatrième et dernier volume inédit du projet d’histoire de la sexualité de Michel Foucault, dont le manuscrit est conservé dans ses archives, paraissent début 2018 aux éditions Gallimard, sous la direction de Frédéric Gros.

Classées Trésor national et acquises par la BnF en 2013, les archives de Michel Foucault (1926-1984) offrent aux chercheurs la possibilité de remonter à la source de sa pensée et d’en reconstruire le cheminement. Couvrant près de 40 années de travail philosophique depuis sa scolarité à l’École normale supérieure, ces archives comprennent trois grands ensembles : les notes de lecture, prises en préparation de son enseignement ou de ses livres ; les manuscrits autographes des cours et conférences ; les divers états de manuscrits des livres, dont celui, inédit, des Aveux de la chair.

 

Ci-dessous le programme du colloque :
 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.