Contre le piratage, l’accès d’un site de téléchargement de sous-titres bloqué

Camille Cado - 18.12.2019

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - sous-titres piratage - Opensubtitles - justice piratage sous-titres


À la suite d’une demande de RettighedsAlliancen, l’association des industries créatives danoises, le site de téléchargement de sous-titres OpenSubtitles est contraint de bloquer l’accès de sa plateforme aux utilisateurs danois. Une décision qui s’inscrit dans le large combat que mène l’organisation contre le piratage.
 
Banalities, CC BY 2.0

 
Les internautes danois se sont inquiétés, pensant qu’il s’agissait d’abord d’un bug. Mais il n’en est rien. Depuis quelques jours, OpenSubtitles, le site numéro 1 de téléchargements de sous-titres bloque volontairement l’accès de sa plateforme aux utilisateurs danois. Une décision cependant loin d’être de son fait, puisqu'elle fait suite à la demande expresse de RettighedsAlliancen.

Cette association qui représente les industries créatives du Danemark mène diverses actions pour combattre le fléau du piratage. Et ce, dans toutes ses formes, jusqu’au téléchargement de sous-titres. Agissant pour le compte de plusieurs sociétés cinématographiques, l’organisation antipiratage a obtenu l’injonction de bloquer l’accès des utilisateurs du pays à OpenSubtitles.

À la suite de nombreux accords, le blocage s’est d’abord institué directement avec les grands fournisseurs d’accès Internet (FAI) comme TDC. Mais certains utilisateurs danois, qui disposaient de plus petits organismes pour leur connexion Internet, pouvaient encore accéder au site. 

Contraint de voir que cette décision n’était que partiellement satisfaisante, RettighedsAlliancen a alors décidé de contacter directement OpenSubtitles pour exiger que le site réagisse. Au lieu d’avoir accès à la plateforme, les IP danoises sont alors redirigées vers une décision de justice en faveur des droits d’auteurs, hébergée sur le site de l’association. 
 

Sensibiliser au piratage, à quel prix ?


Une décision que RettighedsAlliancen éclaire sur son site web : « En collaboration avec l’Association des FAI (fournisseurs d’accès à Internet), RettighedsAlliancen a développé un programme de blocage de sites », apprend-on.

« Ces interventions jouent un rôle crucial sur le comportement des utilisateurs sur Internet. En étant redirigé vers des textes juridiques, cela devrait davantage les sensibiliser à ce qui est légal ou illégal. Cela renforce également leur sentiment de responsabilité. »
 
Sollicités par TorrentFreak, certains Danois affirment ne pas vraiment comprendre cette décision et mentionnent qu’il s’agit d’une « pente glissante ». Le site d’informations a rajouté que l’ordonnance du tribunal danois avait décidé de bloquer OpenSubtitles uniquement dans son rôle de fournisseur de sous-titres du logiciel de streaming Popcorn Time.

Ainsi, seuls les domaines api.opensubtitles.org et dl.opensubtitles.org devraient être bloqués. Mais il reste impensable de restreindre la connexion des internautes danois qui voudraient accéder à la page d'accueil du site. Or, pour accéder aux sous-domaines, il est obligatoire de transiter par cette page principale. Gloups. 

Si l’organisation est très satisfaite de la coopération d’OpenSubtitles, il est bien sûr impossible de rendre le site totalement inaccessible au Danemark. Les utilisateurs peuvent toujours contourner le blocus, même celui du site, en utilisant des VPN pour cacher l’adresse IP d’origine et la rediriger vers un autre serveur, à l’étranger. 

Pour rappel, en 2016, plusieurs sites similaires à OpenSubtitles s’étaient regroupés pour attaquer le groupe antipiratage néerlandais, BREIN. Si Tim Kuik, directeur du groupe, avait confirmé que « la création et la diffusion de sous-titres nécessitent l’autorisation du titulaire de droits d’auteur », quelques exceptions avaient cependant été admises. Par exemple, quand le film fait partie du domaine public – tout de même...

Cela reste tout de même une exception, les sous-titres proposés étant souvent liés à des œuvres récentes, et donc sous droit. 


Commentaires
"le site numéro 1 de téléchargements de sous-titres bloque volontairement l’accès de sa plateforme aux utilisateurs danois. Une décision loin d’être volontaire..."

Donc, c'est volontaire ou non ?
Bonjour

En effet, cela manquait de simplicité. C'est rectifié.

Merci de votre commentaire.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.