Convaincre Francis Ford Coppola d'adapter votre roman préféré

Antoine Oury - 10.03.2013

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Francis Ford Coppola - The Outsiders - adaptation


Sorti en 1983, The Outsiders rassemble la crème des acteurs bankable de l'époque (Matt Dillon, Patrick Swayze, et le tout jeune Tom Cruise), un scénario typique de pugilat entre bandes (cf. Grease), ainsi qu'un réalisateur qui a fait ses preuves, Francis Ford Coppola. Le réalisateur d'Apocalypse Now ne pensait pas revenir à son adolescence en montant le film, mais a juste tenu à faire plaisir à quelques lecteurs passionnés... 

 

 

 

 

L'histoire commence en mars de l'année 1980 : un bibliothécaire de l'école Lone Star School, à Fresno en Californie, Jo Ellen Misakian, sort son plus beau papier à lettres pour en expédier une à Francis Ford Coppola, alors au faîte de sa gloire chez Paramount, qui a produit Le Parrain et sa suite. Objet de la missive : Soumettre une demande d'adaptation au réalisateur.

 

En effet, cette année-là, étudiants et bibliothécaires se sont entendus autour d'un ouvrage de Susan Eloise Hinton, qui n'est autre que The Outsiders. L'histoire de deux bandes rivales d'adolescents, les Greasers, issus du milieu populaire, et les Socs, des bourgeois endurcis. Près de 14 millions d'exemplaires de l'ouvrage auraient été vendus dans le monde depuis sa parution, le 24 avril 1967. 

 

« Nous sommes tous si impressionnés par le livre The Outsiders de S.E. Hinton qu'une pétition a circulé afin qu'il soit adapté en film. Nous avons choisi de vous l'envoyer. En espérant que vous verrez les possibilités cinématographiques de celui-ci, nous avons joint un exemplaire du livre » écrit le bibliothécaire au nom de l'école et des étudiants.

 

La réponse n'est pas venue de Coppola en personne, mais du producteur Fred Roos de chez American Zoetrope, la boîte de prod créée par Coppola et George Lucas. C'est donc tout comme : le réalisateur a bien reçu la lettre (envoyée chez Paramount) et accepte de jeter un oeil au projet. Seule condition : la participation des élèves au processus d'adaptation. Inutile de souligner que les convaincre n'a pas dû être bien difficile...

J'aimerais également avoir l'opinion de vos étudiants sur les scènes que nous pourrions changer dans le film. Il s'agirait de ne plus avoir de combat de rue à la fin. Vu ce qu'il arrive à Dallas, Johnny et Bob, il ne me semble pas normal que les gangs puissent encore se battre.

Malin, le producteur s'assure un panel d'étudiants surmotivés, le tout à l'oeil... Et Francis Ford Coppola ira au bout de l'audacieux défi, organisant même une avant-première dans l'école, équipe du film comprise. Pas mal comme projet de fin d'année, mais inutile d'essayer l'adresse, elle a dû changer...