Coronavirus : le Marché de la Poésie contraint d'annuler sa 38e édition

Antoine Oury - 09.10.2020

Culture, Arts et Lettres - Salons - marche poesie 2020 - foire saint sulpice - prefet paris


Le Marché de la Poésie, qui promettait une édition « pour le livre et la lecture » de sa manifestation, du 21 au 25 octobre prochain, annonce finalement son annulation, en 2020. Les organisateurs de l'événement mettent en cause l'absence de réponse du préfet de Paris et de l'Île-de-France, qui empêche la réouverture de la Foire Saint-Sulpice.



« C’est avec une grande tristesse et un grand désarroi que nous sommes obligés de nous résoudre aujourd’hui à annuler », indiquent Yves Boudier, président, et Vincent Gimeno-Pons, délégué général du Marché de la Poésie, dans un message.

« [P]ar défaut de réponse du préfet », ajoutent-ils, la Foire Saint-Sulpice, qui accueille le Marché de la Poésie, « ne peut rouvrir sans se mettre hors-la-loi ».

Le Marché de la Poésie, organisé chaque année Place Saint-Sulpice, dans le 6e arrondissement de Paris, devait se dérouler du 21 au 25 octobre 2020, sous la bannière « Pour le livre et la lecture ! » Créée il y a 38 ans par Jean-Michel Place et Arlette Albert-Birot, la manifestation accueille auteurs, éditeurs et créateurs de revues, qui rencontrent leurs lecteurs et vendent des ouvrages.
 
« Fidèle à cet esprit de soutenir surtout ceux qui en ont le plus besoin, les maisons d'édition de création et les poètes qui œuvrent à la création par les mots, le Marché de la Poésie se devait d'être au rendez-vous pour contribuer à aider ces sinistrés du confinement imposé par les mesures sanitaires », expliquaient Yves Boudier et Vincent Gimeno-Pons en mai dernier.


Commentaires
On en est très triste mais c'est une mesure de prudence indispensable... Et que vive néanmoins la Poésie !
J'aimerais savoir une chose: la Préfecture de Police de Paris a-t-elle EXPLICITEMENT interdit le Marché QUI SE DEROULE EN PLEIN AIR et que fait Madame la Ministre de la Culture pour défendre cette manifestation et tonner contre la Préfecture? N'y-a-t-il aucun recours pour revenir sur cette décision? Quant à la "prudence indispensable" les consignes données par les organisateurs garantissaient la sécurité sanitaire des auteurs et des visiteurs. J'observe qu'il y a toujours des rassemblements divers et variés partout dans l'Hexagone qui sont beaucoup plus dangereux que le Marché de la Poésie. Voilà tout.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.