Coronavirus : Livre Paris 2020 officiellement annulé

Nicolas Gary - 01.03.2020

Culture, Arts et Lettres - Salons - Livre Paris 2020 - salon livre Paris - coronavirus édition livres


Au terme d’un week-end d’inquiétudes – ActuaLitté avait été le premier média à s’interroger sur le devenir de la manifestation – les organisateurs de Livre Paris annoncent officiellement l’annulation de la manifestation. Cette année, il n’y aura donc pas de salon du livre à Paris.

Livre Paris 2017
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition vient de communiquer la position prise par Livre Paris. Cette dernière est ici reproduite dans son intégralité.
 

À la suite des décisions gouvernementales d’interdire des rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné, nous avons pris avec regret la décision d'annuler l’édition 2020 de Livre Paris. 
Je tiens à remercier les nombreuses personnalités qui sur les réseaux sociaux ont témoigné ces derniers jours de leur souhait que Livre Paris ouvre ses portes normalement. Mais notre sens de la responsabilité nous oblige à ne prendre aucun risque avec la santé de toutes celles et ceux qui font le succès de Livre Paris : éditeurs exposants, auteurs, intervenants, partenaires venant de plus de 50 pays, et bien sûr notre public familial de plus de 160.000 visiteurs chaque année. 
Livre Paris vous donne rendez vous en 2021 avec de nouvelles promesses et de nouvelles découvertes autour du livre et de la lecture. 



ActuaLitté avait, dès l’annonce du gouvernement, remis en question la tenue de l’événement – encaissant un flot de critiques considérable et de messages agressifs. Marguerite Yourcenar nous viendra en aide : « Quand on a raison trop tôt, on a tort. »

 

mise à jour : 2 mars - 12h07


L’agence ALCA Nouvelle-Aquitaine vient d’alerter ses membres dans un communiqué : « Prévue du 20 au 23 mars prochains, la 40e édition de Livre Paris est annulée face au risque sanitaire que représente le Covid-19. Les 20 éditeurs néo-aquitains annoncés sur le stand d’ALCA Nouvelle-Aquitaine ne pourront donc y présenter leur catalogue.

Cette annulation est un coup dur pour les 20 éditeurs néo-aquitains qui devaient être présents sur le nouveau stand d’ALCA, sur lequel devait se tenir un riche programme d’animations. ALCA et les éditeurs néo-aquitains préparent désormais Livre Paris 2021.
»


Commentaires
Voilà une bonne chose de faite. Le chœur des pleureuses devra faire son deuil en silence et digérer sa frustration : belle occasion d'entrer à l'âge adulte.



Faudra se préparer à d'autres mesures drastiques et les accepter sans faire la grimace. C'est ça ou l'irresponsable décision d'ouvrir grandes les portes à la contagion pour tous.



Des activités annulées se réaliseront plus tard, quand les conditions sanitaires le permettront. Patience donc.
Oui, Monsieur Gary avait raison ! Les commentateurs ont réagi comme si c était lui le responsable de l annulation, voire le créateur du coronavirus. Absurde et agressif !
le président du syndicat est très léger (et hop à l'an prochain..) oublie de dire si la possibilité du remboursement des locations serait envisagée pour les participants...leur tarif étant exhorbitant...les éditeurs vont souffrir...
Dans le contrat avec le salon, qu'est-il marqué en cas d'annulation ?
Qu'en est-il des Quais du polar à Lyon, qui drainent 100 000 personnes ?
Je ne peux m'empêcher de penser que, quelque part, ils n'y voient pas que des inconvénients ("ils" étant les gros éditeurs du SNE et le gouvernement), vu que ces salopiots d'auteurs auraient sûrement eu l'outrecuidance de gâcher la "fête" en essayant de défendre leur bifteck, pardon, leurs pâtes sans beurre ni emmental râpé.
Merci à Actualitte d'avoir été le premier média à partager cette information (y compris face à beaucoup d'entre nous, qui doutions).

Il reste désormais aux organisateurs – et au SNE, qui a une part financière dans cette affaire qu'est le Salon du Livre (c'est aussi un rendez-vous professionnel important pour les acteurs de la chaîne du livre qui n'habitent pas Paris / RP, ne l'oublions pas !) à confirmer le remboursement des frais de location engagés par les exposants.

Quant au gouvernement, qui décide d'annuler certains évènements et pas d'autres en vertu de critères à l'évidence pas que sanitaires, il doit protéger les professionnels de l'édition (et plus largement de la culture, qui ont, par exemple, pris des billets de TGV ou d'avion non remboursables (ce n'est heureusement pas mon cas...). Car presque personne ne se pose une question, pourtant évidente : s'il n'y a pas de loi-cadre, ou de décret, qui portera, en droit, la responsabilité pécunière des dégâts économiques induits par ces mesures ?
A propos de salon du livre, on parle de plus en plus d inexorable démission d Antoine Gallimard suite à l'affaire Matzneff : ce serait une bonne occasion pour l annoncer, non ?
A condition que ce soit vrai.....
Oui Karine, mais auparavant il y avait déjà (et toujours) l'affaire des pamphlets antisémites de Céline.Alors on peut toujours rêver!
Pour répondre à Toto, le contrat de location de stand indique que le remboursement est possible dans une situation sanitaire urgente, en déduisant les frais. Il faut voir ce qu'ils entendent pas 'frais'..jusqu'à ce mardi 3 mars, les participants n'ont pas été avertis de l'annulation, l'ont appris par la presse (radio et actualitté)
Bonnes questions Stéphanie, car cette annulation va coûter très cher, certes, mais d'abord aux auteurs dont un livre devait être lancé à l'occasion du Salon: l'éditeur finira bien par se faire rembourser d'une manière ou d'une autre s'il a engagé des frais, mais les auteurs d'ouvrages dont le lancement est foutu seront, comme toujours, les premiers à payer les pots cassés: lancement, rencontres, signatures, animations autour de leurs oeuvre: bye-bye. Et rendez-vous à... ?
Mais par contre les centres commerciaux, EUX, restent ouverts wink ... logique implacable ! Vive la logique et le bien des personnes avant l'argent exclaim zipper
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.