Covid : les acteurs culturels “les plus impactés” reçus au ministère de la Culture

Clément Solym - 14.08.2020

Culture, Arts et Lettres - Salons - culture covid finances - ministère Culture Covid - impact organisation événements


« Nous accompagnons au plus près le secteur de la culture pour faire coexister la prudence et le soutien aux artistes et à l’économie », assure la nouvelle locataire de la rue de Valois. Pour le démontrer, Roselyne Bachelot-Narquin organise un rendez-vous de concertation.

Le Livre sur la Place 2018 à Nancy
 

Alors que le Premier ministre a prolongé l’interdiction de rassemblement de plus de 5000 personnes au 30 octobre, les manifestations font grise mine. En début de semaine, Jean Castex a souligné que la « situation épidémiologique qui évolue dans le mauvais sens » nécessite des mesures plus drastiques. 

Cependant, les préfets auront, s’ils garantissent le respect des consignes sanitaires, une certaine marge de manœuvre. C’est que Matignon se dit soucieux du risque de reprise pandémique, et pour ce faire, envisage « le plus possible l’obligation du port du masque dans les espaces publics ». 

Éviter un second confinement, probablement plus douloureux encore, implique des mesures strictes. 
 

Abandon, agacement, désolation


Dans ce contexte, la ministre de la Culture tente de son côté d’éteindre les incendies : « Nous recevrons dès la semaine prochaine les organisations professionnelles des secteurs les plus impactés. Nous allons avancer, ensemble. » 

Ensemble, certes, mais pour les événements littéraires, le spectacle vivant, la situation devient écrasante. Aurélie Hannedouche, du Syndicat des musiques actuelles, l’affirme à l’AFP : « On a un sentiment d’abandon. Agacement, désolation, ras-le-bol, c’est ce que nous ressentons : nous sommes le seul secteur qui n’a pas repris. »

C’est que les acteurs des secteurs concernés demandent des mesures d’accompagnement qui seraient prolongées au-delà de 2020. Et pour l’heure, le gouvernement court un peu comme une poule décapitée.

Côté Allemagne, on apprend d’ailleurs qu’un concert de Tim Demzko se déroulera à Leipzig avec 4200 volontaires testés négativement à l’entrée de l’événement. L’objectif est de permettre aux chercheurs de l’université Martin-Luther de Halle-Wittenberg, d’évaluer la propagation du Covid.

Côté festivals et salons littéraires, plusieurs organisateurs nous assurent naviguer un peu à vue. « On reste suspendu aux déclarations, aux annonces, et l’on attend : finalement, c’est ce que l’on peut faire de mieux, bien que ce soit rageant », nous assure l'une des associations.


photo d'illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires
Le fonctionnement de la France me laisse dubitative. Sous la terreur d'un virus et d'une dictature sanitaire, le malaise va grandissant. L'être humain va s'adapter et s'immuniser. En revisitant l'Histoire, nous le voyons bien. La Suède reste un exemple intéressant, ne tombons pas dans le nihilisme.
Les TGV circulent à plein ces jours-ci, voyageurs et voyageuses masqué.es, pour des trajets durant souvent plus longtemps qu'un film au cinéma ou un spectacle. Combien de personnes agglutinées dans une rame, côte à côte ou face à face ?

Il serait bienvenu que la programmation culturelle reprenne, adaptée avec masque s'il le faut, afin de ne pas aggraver la situation de ce secteur dont on connaît la fragilité (et la dépendance aux finances publiques). Mais aussi et surtout parce que théâtre, danse, concerts, festivals... sont essentiels pour bon nombre d'entre nous.
Chère Hélène,



Eh oui, difficile de s'y retrouver dans la politique gouvernementale face au COVID... Un petit clin d'œil qui résume si bien la situation :

https://twitter.com/PorcherThomas/status/1294931751324835842
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.