Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Création du Prix « Mange, Livre ! » pour les livres sur l’alimentation

Antoine Oury - 24.08.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix « Mange, Livre ! » - Mange, Lille ! - prix littéraire alimentation


Le collectif lillois Mange, Lille ! lance pour la première année le Prix « Mange, Livre ! » récompensant un ouvrage mettant en avant l’alimentation d’aujourd’hui ou de demain issue de pratiques respectueuses de la Nature, de la vie et de la biodiversité. 5 ouvrages ont été retenus dans cette première sélection, le verdict est attendu pour le samedi 23 septembre prochain.


Cerises

(photo d'illustration, bitonio, CC BY 2.0)
 


Le collectif lillois Mange, Lille ! lance pour la première année le Prix Mange, Livre !. Il récompense un ouvrage mettant en avant l’alimentation d’aujourd’hui ou de demain issue de pratiques respectueuses de la nature, de la vie et de la biodiversité et incitant à manger mieux, que ce soit dans une dimension quotidienne, gastronomique, nutritionnelle ou patrimoniale.

Le jury se réunira le mercredi 30 août lors d’un déjeuner au restaurant Méert à Lille pour élire le lauréat. Vous êtes conviés à la proclamation du Prix, à 14h. Le prix sera remis lors du festival Mange, Lille !, le samedi 23 septembre, à Lille.

En partenariat avec la librairie Le Furet du Nord, cinq ouvrages parus sur la période juin 2016-juin 2017 ont été sélectionnés par un comité d’experts (libraires, journalistes).

Les 5 livres sélectionnés sont :

L'empire de l'or rouge, Jean-Baptiste Malet, Fayard
La vache qui pleure, Véronique Richez-Lerouge, Nouveau Monde
Permaculture, guérir la terre, nourrir les hommes, Perrine et Charles Hervé-Gruyer, Actes Sud
Steak in France, Franck Ribière & Vérane Frediani, La Martinière
Fourche et Fourchette, Camille Labro, Tana Editions

Le jury est constitué de :

Alexandre Gauthier – La Grenouillère à La Madelaine-sous-Montreuil
En choisissant de reprendre l’auberge de son père Roland, Alexandre Gauthier ne s’est pas seulement inscrit dans la transmission, mais aussi dans un territoire – la Côte d’Opale - qu’il exprime dans une cuisine d’auteur, à la Grenouillère, sublimement remodelée par l’architecte Patrick Bouchain. En 2015, il a ouvert L’Anecdote à Montreuil-sur-Mer, hommage à la cuisine de son père. Il a également fait partie des quatre chefs français qui ont cuisiné pour les chefs d’Etat lors de la COP21

William Ledeuil – Ze Kitchen Galerie, Kitchen Galerie Bis, Kitchen Ter(re) à Paris
Passionné par l’Asie qu’il interprète dans ses bouillons et condiments, respectueux de la cuisine française, William Ledeuil s’inspire aussi beaucoup du travail de producteurs engagés comme Michel Bachès (agrumes). Il vient d’ouvrir Kitchen Ter(re), un restaurant de pâtes, réalisées avec les farines du boulanger Roland Feuillas.

Maxime Schelstraete – Restaurant Méert à Lille
Arrageois d’origine, il a traversé la Grande-Bretagne, l’Australie et l’Asie, avant d’arriver chez Méert à Lille, où il a pris la tête du restaurant. Depuis, il fait voyager les produits locaux, en maniant avec élégance les épices. Il fait partie des tout premiers à avoir remis sur la table la rouge flamande ou le pigeon des Flandres. Chef engagé, il s’investit dans un atelier de cuisine solidaire et travaille sur la cuisine sans allergènes.

Bruno Verjus – Table à Paris
Après avoir exercé quantité de métiers, il est devenu un touche-à-tout de la culture culinaire : créateur du blog Food Intelligence, chroniqueur pour Omnivore et France Culture, auteur de livres... En 2013, il a ouvert son restaurant modestement baptisé Table, où il déploie son immense connaissance des terroirs et de leurs produc- teurs dans une cuisine franche, mélange de saisonnalité soucieuse et de produits sourcés.

Claire Damon – Des Gâteaux et du Pain à Paris
Inspirée par des histoires, des rencontres, des émotions, la pâtisserie de Claire Damon est sans cesse repensée, redessinée pour aller toujours plus vers l’essentiel : le goût. Son travail est principalement basé sur les fruits, qu’elle choisit avec soin chez les meilleurs producteurs et qu’elle exprime dans des pâtisseries monochromes, travaillées au cordeau.

Patrick Roger – Patrick Roger à Paris
MOF chocolatier à la tête de neuf boutiques dont une à Bruxelles, Patrick Roger est un chocolatier d’exception. Intransigeant sur la provenance de ses matières premières, il possède ses amandiers, son potager, des oliviers, de la vigne. C’est aussi un artiste confirmé dont les sculptures monumentales traduisent un regard acéré sur le monde.

François-Régis Gaudry – Journaliste
Journaliste, François-Régis Gaudry pose son œil bienveillant sur la cuisine dans l’Express (dont il dirige les pages gastronomie), à France Inter dans son émission hebdomadaire On va déguster et sur Paris Première dans Très très bon. Il y partage avec un enthousiasme communicatif sa passion pour les produits sourcés, les bonnes adresses et les belles rencontres culinaires.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.