Culture et Tourisme s'allient pour le bien du patrimoine français

Clément Solym - 07.11.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - culture - commerce - convention


Le ministère de la Culture et de la Communication, en la personne de Frédéric Mitterrand, et le ministère du Commerce, de l’Artisanat, du Tourisme, représenté par Hervé Novelli, viennent de signer une convention avec, pour but, de rendre le patrimoine français plus attractif.

Même si la France est déjà depuis longtemps la première destination touristique mondiale, les deux ministres restent persuadés qu’un mieux est possible mais surtout qu’il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et tout faire pour mieux accueillir les visiteurs.

Sur ce plan un mieux est très certainement possible. Il faut aussi œuvrer pour que la richesse du patrimoine français soit davantage valorisée. La France a toujours une carte à jouer sur ce plan et cela ne pourra que mieux servir son économie.

Les deux ministres ont signé une convention cadre dénommée « culture-tourisme » avec pour objectif prioritaire : « favoriser l'innovation et les pratiques de valorisation touristique portant sur le patrimoine monumental. Dans le respect de la conservation du patrimoine, il s’agit d’encourager la création d’activités touristiques d’affaires, d’hébergement ou de création d'événements dans les sites », rapporte le ministère de la Culture dans un communiqué.

On retrouve encore, au nombre des objectifs affichés, selon le ministère de la Culture :

« - Œuvrer conjointement au développement de grands projets événementiels
- Elaborer un outil partagé pour la connaissance de la fréquentation touristique des sites et événements culturels

- Promouvoir le tourisme culturel auprès des clientèles françaises et internationales

- Développer la marque « Qualité-Tourisme »,

- Promouvoir la politique « culture et handicap »

- Renforcer le lien entre tourisme et cinéma

- Valoriser les itinéraires culturels européens comme vecteur de tourisme responsable

- Œuvrer conjointement au niveau européen et international. »