Dahl, Huxley, Lewis : ces écrivains qui ont refusé les honneurs de la reine

Clément Solym - 27.01.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Dahl - Lewis - Huxley


Pour la première fois dans l'histoire d'Albion, une liste des personnalités ayant refusé de recevoir les honneurs de la reine d'Angleterre, entre 1951 et 1999, a été rendue publique, après que la BBC ait demandé une requête spéciale.


En effet, le Cabinet se bat depuis un an pour ne pas rendre cette liste publique. C'est grâce à la « loi des trente ans » que la liste a été diffusée, loi qui oblige le gouvernement à publier les dossiers du Cabinet, trente ans maximum après leur création.

 

 


Au total, 277 personnes ont refusé les titres confondus de Commandeur (CBE), Officier (OBE) ou Chevalier durant cette période, dont les écrivains Roald Dahl, CS Lewis, Aldous Huxley, les peintres Francis Bacon et LS Lowry et le sculpteur Henry Moore.


Roald Dahl a snobé les honneurs de la reine en 1986 et CS Lewis en 1952. D'autres auteurs n'ont pas joué le jeu monarchique : Eleanor Farjeon, Philip Larkin, Robert Graves, Stanley Middleton, JB Priestley et Evelyn Waugh.


En 2003, le romancier JG Ballard avait rejeté un CBE, il expliqua les motifs de ce refus au Guardian : « Je trouve déplorable que des dramaturges de gauche comme David Hare (...) puisse accepter le titre de Chevalier. Mon dieu, cet homme s'est vraiment mis à genoux devant la Reine.»


Pour les autres, aucune raison officielle n'a été fournie par les autorités pour expliquer leurs refus. Sans doute un désir de ne pas faire partie d'un système encadré, afin de mieux observer, et écrire sur le monde. Qu'en pensez-vous ?