Daniel Rondeau, lauréat du Prix Jules Rimet 2016 pour Boxing-Club

Antoine Oury - 18.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Daniel Rondeau livre - Prix Jules Rimet 2016 - Boxing-Club livre


L'écrivain, éditeur et journaliste Daniel Rondeau a reçu le Prix Jules Rimet 2016 pour son livre Boxing-Club, publié chez Grasset. L'association Jules Rimet — Sport et Culture, créatrice du prix, s'est donnée comme objectif « de mettre en place, dans l'esprit de l'œuvre de Jules Rimet, toute action susceptible d'assurer la promotion des valeurs conjuguées du sport et de la culture ».

 

 

 

Le jury du prix était réuni ce mercredi 16 novembre au restaurant Aux Sportifs Réunis - Chez Walczak pour remettre au lauréat Daniel Rondeau un chèque de 5000 €, dotation de la Fondation Jean-Luc Lagardère, et un maillot du Red Star portant le n°5, en écho à la 5e édition du Prix Jules Rimet.

 

Co-présidé par Denis Jeambar & Pierre Leroy, le jury du prix Jules Rimet était composé de 13 amoureux et amoureuses du livre et passionnés de sport — Abdel Belmokadem, Nicolas Baverez, Raymond Domenech, Eric Naulleau, Laurence Fischer, Bernard Fixot, Paul Fournel, Patrice Haddad, Léonore Perrus, Yves Rimet & Alain Gilot.

 

Avec son partenaire le Red Star, le prix Jules Rimet se propose de célébrer chaque année les noces du sport et de la littérature, française ou étrangère, et sous toutes ses formes : roman, chronique, nouvelle, document.

 

Tout en consacrant le travail d’un auteur, le prix Jules Rimet - soutenu par la Fondation Jean-Luc Lagardère et par Nes & Cité - est aussi le point de départ d’ateliers éducatifs, animés par l’écrivain Hafid Aggoune, destinés à donner le goût de l’écriture et de la lecture aux jeunes des clubs de football.

 

Boxing club est une leçon de vie et de littérature. Daniel Rondeau a découvert la boxe il y a plus de dix ans dans un modeste club de province, riche d’un palmarès étonnant et où règne un esprit singulier. Dix ans de rendez-vous hebdomadaires avec la discipline, l’humilité, la force, la douleur. Dix ans aussi de combats contre des ombres ; la littérature n’est jamais loin de la boxe. Avec ce récit vif argent qui enchaîne portraits et réflexions sur le noble art, Rondeau nous surprend, une fois encore. Il a partagé avec ces boxeurs d’exception, pour la plupart ouvriers dans les caves de Champagne, des défaites et des victoires, le goût de l’effort et de l’accomplissement. Ce sont ces moments privilégiés qu’il nous livre ici.

 

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones