Dany Laferrière : 'Le Club des 5 et ses marrons glacés', dessert littéraire

Antoine Oury - 12.09.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Livre sur la Place Nancy - Laurent Hénart - Dany Laferrière


Toujours en bonne place pour la rentrée littéraire, le Livre sur la Place de Nancy a ouvert ses portes ce midi. Le président de cette 36e édition, l'académicien Dany Laferrière, a rejoint Laurent Hénart, maire de Nancy, et Françoise Rossinot, commissaire générale du salon, pour ouvrir officiellement les portes au public. Pendant 3 jours, la Place Carrière accueillera les lecteurs, à la rencontre des écrivains de la rentrée.

 

 

Livre sur la Place de Nancy 2014

Le Livre sur la Place 2014, à Nancy (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

C'est à Astrid Canada, présidente de l'association Lire à Nancy, qui rassemble les librairies indépendantes de la ville, que revient la tâche d'ouvrir la session inaugurale des discours. Sur une note qui n'est pas forcément des plus heureuses : « L'année passée a été difficile pour les libraires indépendants », rappelle-t-elle, en évoquant l'épisode de la liquidation de la chaîne Chapitre.

 

« Je salue Gallimard, ainsi que tous les Nancéiens et Nancéiennes pour leur mobilisation », souligne Astrid Canada. Dans la ville, le bilan des reprises fut mitigé : le Hall du Livre a été racheté par les éditions Gallimard, mais une autre librairie Chapitre, au sein de la galerie commerciale Saint-Sébastien, a définitivement fermé ses portes. « Le modèle économique des grandes enseignes a échoué, mais les libraires indépendants peuvent résister grâce au service personnalisé offert aux clients », conclut la présidente de Lire à Nancy.

 

Dans un monde « qui malmène le vieux continent, Nancy restera fidèle aux auteurs, fidèle aux librairies, et reçoit en retour la fidélité de l'Académie Goncourt, qui soutient le Livre sur la Place depuis sa création », assure Laurent Hénart. Pour prouver l'engagement de la ville pour la lecture publique, le maire promet que la municipalité ne reviendra pas sur la gratuité de la manifestation, tout en en soulignant que les librairies indépendantes bénéficient d'allégements fiscaux en guise de soutien.

 

 

Dany Laferrière - Livre sur la Place 2014

Dany Laferrière au Livre sur la Place (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

« Je ne suis pas venu pour partager la haine, je suis venu pour partager l'amour », commence Dany Laferrière en citant Antigone. L'académicien élu en 2013 s'est déclaré particulièrement heureux d'être ici, au milieu des « livres qui viennent poudrer, maquiller les visages d'une intelligence. Je me souviens du petit lecteur que je fus, en Haïti, qui déchiffrait Dumas sous les draps, à la lumière d'une lampe de poche. Je ne savais pas, alors, que je deviendrais une sorte de collègue de bureau de Dumas, au sein de l'Académie. »

 

À l'heure du déjeuner, Dany Laferrière passe directement au dessert, en évoquant un autre souvenir de lecture : « J'aimais beaucoup le Club des 5, parce qu'il y avait toujours de bons desserts décrits. En Haïti, on ne connaissait pas vraiment, et je mangeais des marrons glacés en les découvrant dans le Club des 5. C'est aussi cela, la lecture, elle permet quelque chose d'aussi concret que la satisfaction d'un bon dessert. »