Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Le saviez-vous ? Rabelais et Nostradamus, ces deux médecins de la Renaissance issus de la faculté de médecine de Montpellier, ont développé la même curiosité pour l’alchimie, la Kabbale et l’astrologie. Deux visions différentes de l'art divinatoire ! Le Musée Rabelais | La Devinière, à quelques kilomètres de Chinon, au cœur du Val de Loire, propose une exposition inédite sur ces deux figures hors normes de la Renaissance.



 

Rabelais et Nostradamus, deux contemporains hors-norme. Ces deux médecins de la Renaissance issus des rangs de la faculté de médecine de Montpellier, vont développer la même curiosité pour toutes les disciplines y compris les savoirs ésotériques : l’alchimie, la Kabbale, et l’astrologie.


Nostradamus compose des Centuries faisant appel à l’astrologie judiciaire, sources de nombreuses interprétations encore aujourd’hui; Rabelais, quant à lui, développe la joyeuse pronostication. A l’art prophétique sérieux et inquiétant de Nostradamus.

Rabelais répond dans ses romans et ses Pantagruélines pronostications par la condamnation de cette « science d’avenir ». Peu connus, les pronostications et les almanachs de Rabelais constituent une charge contre l’astrologie judiciaire, violemment caricaturée par l’usage de jeux de mots, de calembours et de truismes.

« Ceste année les aveugles ne verront que bien, les sourdz oyront assez mal, les muetz ne parleront guere, les riches se porteront un peu mieulx que les pauvres, et les bien portantz mieulx que les malades. »
 

La scénographie retrace le parcours de ces deux savants de la Renaissance. Une exposition conçue à partir de présentation d’éditions rares, d’objets liés à l’astronomie, qui s’étend dans les caves et les jardins de La Devinière par la mise en scène de la confrontation entre pronostications humoristiques et prédictions perpétuelles : Rabelais versus Nostradamus.

 

 

A NOTER : Tarif réduit pour le public, le week-end des 10 et 11 juin – 4,50 €