Décès de Georges Condominas, le 'Proust de l'ethnologie'

Clément Solym - 19.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - Condominas - levi-strauss - Georges


L'ethnologue français Georges Condominas est décédé à l’âge de 90 ans, le 17 juillet à Paris à l'hôpital Broca, à la suite d’un infarctus.

Georges Condminas est né en 1921 à Haiphong au Vietnam d’un père français et d’une mère métisse portugo-sino-vietnamienne. Il fut un grand spécialiste de l’Asie du Sud-Est, célèbre pour ses études sur les différentes ethnies de cette région du monde, notamment au Vietnam et au Cambodge.


La plus grande œuvre de l’ethnologue français est sans doute l’ouvrage Nous avons mangé la forêt de la Pierre-Génie Gôo publié en 1957 au Mercure de France, qui l’avait entre autres fait remarqué par Claude Levi-Strauss. Celui-ci ayant alors qualifié l’auteur de « Proust de l’ethnologie ».

Ce travail retrace son expérience et ses observations faites dans le village Sar Luk de population mnong gar, situé au Vietnam, où il avait séjourné de 1948 à 1950 pour le compte de l'Office de la recherche scientifique coloniale (Orsc), devenu depuis l'Office de la recherche scientifique et technique outre-mer (Orstom).

Il fut nommé en 1960 directeur d’études à la VIe section de l’École pratique des hautes études (Ephe) où il crée en 1962, avec André-Georges Haudricourt et Lucien Bernot, le Centre de documentation et de recherche sur l'Asie du Sud-Est et le monde insulindien (CeDRASEMI). Il a également collaboré avec l'Unesco, ainsi que les universités de Yale et de Columbia.

Condominas était sur-diplômé. Il obtient une licence de droit à la faculté de Hanoï, où il fréquentera également l'Ecole supérieure des beaux-arts, en 1943, une licence de lettres puis un doctorat en sciences humaines à la Sorbonne en 1947 et 1970, un diplôme du Centre de formation aux recherches ethnologiques à Paris en 1948 et enfin un diplôme de l'Ecole pratique des hautes études de Paris en 1955.