Décès de l'écrivain et critique littéraire Henri Heinemann

Gariépy Raphaël - 18.08.2020

Culture, Arts et Lettres - - disparition décès - Henri Heinemann écrivain - critique littéraire


Enseignant, écrivain, critique littéraire, journaliste, homme politique... Henri Heinemann a accumulé les professions et couru le monde pendant des années. Il est décédé le 13 août 2020 à l’âge de 93 ans. 
 



Enseignant de formation, Henri Heinemann s’est longtemps engagé dans l’éducation populaire. Sorti major de sa promotion à l’École Normale d’Instituteurs de Paris, il s’engage en parallèle aux Éclaireurs Unionistes où il côtoie Michel Rocard. Humaniste convaincu, il fait parti des Mouvements de jeunesse pendant la guerre et va contribuer au sauvetage d’enfants juifs réfugiés dans l’Oise. 

De 1977 à 1983, il est maire de Cayeux-sur-Mer et mène plusieurs grands chantiers. Toujours dans l’optique d’aider l’éducation des plus précaires, une bibliothèque municipale sera construite sous sa direction. 

À partir des années soixante, il se consacre également aux relations internationales et devient Président du Comité de Coordination des Associations d’Échanges internationaux. Il travaillera notamment avec l’ancien résistant Philippe Vianney et le haut fonctionnaire Paul Delouvrier à l’édification du Foyer d’Accueil international de Paris. 
Durant ces années-là, il voyagera sur trois continents accomplissant des missions à Moscou, à Rome, lors des Jeux olympiques de 1960, ou encore à Munich. 

Celui qui a longtemps été secrétaire de l’Association des amis d’André Gide fait aussi partie du monde des lettres. En 1973 il devient secrétaire de plusieurs écrivains : François-Régis Bastide, Georges Conchon, Yves Navarre, Erik Orsenna, Suzanne Prou, Colette Audry... Puis intègre l’Association internationale des critiques littéraires. Il travaille en parallèle en tant que journaliste principalement pour Le Courrier picard.

Au cours de sa vie, il écrira plusieurs dizaines d’ouvrages dont Le temps d'apprendre à vivre en 1970. Une œuvre conséquente, comprenant de la poésie, du théâtre ainsi que des nouvelles, qui lui vaudra d’être élevé au rang de Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur en 2013. 

Crédit photo : Je ne te parle que du ciel - Henri HeinemannGallica 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.