Décès de Laurent Terzieff

Clément Solym - 05.07.2010

Culture, Arts et Lettres - Expositions - théâtre - décès - Terzieff


Le comédien et metteur en scène Laurent Terzieff est décédé vendredi soir à l’âge de 75 ans des suites de complications pulmonaires à l’hôpital de la Salpêtrière.

Apprenant son décès, le Président de la république a salué la « voix unique » d’un « comédien d’exception ».

En avril dernier, le lauréat du prix Gérard Philippe 64 et du prix national du théâtre 1984 était sacré meilleur comédien pour son rôle dans l’Habilleur et Philoctète.

                                Terzieff dans Philoctète (février 2010)

Né à Toulouse le 27 juin 1935 d’un père sculpteur d’origine russe et d’une mère céramiste, l’artiste avait découvert sa vocation après avoir regardé la mise en scène par Roger Blin de la Sonate des spectres. Ce dernier deviendra son mentor et père spirituel par la suite.

Malgré un relatif insuccès au cinéma, Terzieff avait joué pour Buñuel, Clouzot et Pasolini et obtenu le surnom de « nouvelle gueule d’ange du cinéma français » après son rôle remarqué dans les Tricheurs de Carné.

Acteur du théâtre privé comme subventionné, il fondait en 1961 la compagnie Terzieff.