Décès du peintre figuratif Lucian Freud

Clément Solym - 22.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - lucian - freud - mort


Le décès de Lucian Freud, peintre britannique et petit-fils de l'inventeur de la psychanalyse est survenu dans la nuit de mercredi à jeudi, à Londres.

Agé de 88 ans, Lucian Freud est décédé d'une maladie qui n'a pas été dévoilé. La galerie William R. Acquavella, a tenu à préciser que jusqu'au dernier jour, l'homme a continué de peindre.

Brett Gorvy, responsable de la maison d'enchères Christie's basée à New York, explique à l'AP : « Il est certainement considéré comme un des plus importants peintres du XXe et du XXIe siècle. Il a conservé son approche figurative, même quand c'était extrêmement impopulaire, quand l'abstraction était le concept dominant. Au fil du temps, son approche classique s'est révélée très importante. »


Cet adepte due l'art figuratif était particulièrement appliqué, se souvient Cécile Debray, commissaire d'une exposition proposée l'an passé à Beaubourg, en mars.

« Freud peint très lentement, plusieurs tableaux de front. Il lui faut parfois deux ou trois ans pour achever une toile », se souvenait-elle, citée par l'AFP.

Lucian Freud avait de son travail une vision simple : « Mon travail est purement autobiographique. Il parle de moi et de mon environnement. C'est comme une façon de tenir un registre. »

Il était né en 1922 à Berlin et avait quitté l'Allemagne en 34 avec ses parents, rejoint par Sigmund, le grand-père, en 1938.