Découvrir l'histoire de Charlotte Guillard, femme imprimeur au XVIe siècle

Antoine Oury - 25.04.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Charlotte Guillard imprimeur - Charlotte Guillard livre - SLAM librairie


Dans le cadre de son Salon international du Livre Rare et de l'Objet d'art, organisé chaque année au Grand Palais, le SLAM, Syndicat de la librairie ancienne et moderne, décerne son prix, d'une valeur de 1500 €, pour récompenser un travail de qualité concernant les livres anciens et modernes, la littérature, l’édition, l’illustration d’ouvrages, la reliure, l’histoire du livre, les bibliothèques ou la bibliophilie.

 
 

Le 14 avril 2018, le jury composé de libraires, de bibliothécaires et d'amateurs a choisi de récompenser Rémi Jimenes pour son ouvrage sur Charlotte Guillard, une femme imprimeur à la Renaissance (Tours, Presses universitaires de Rennes/Presses universitaires François-Rabelais). 

 

Femme libraire d'origine mancelle, Charlotte Guillard monta à Paris pour épouser successivement deux imprimeurs-libraires, avant de diriger en personne le célèbre atelier du Soleil d'Or, rue Saint-Jacques, entre 1537 et 1557. Spécialisée dans la production des œuvres des Pères de l'Église et des sommes de droit savant, son entreprise devint l'une des plus puissantes imprimeries parisiennes. 

 

« En croisant les informations procurées par l'examen de ses publications (plus de 180 éditions minutieusement décrites) et par les documents d'archives jusqu'alors inconnus (plus d'une centaine d'actes notariés découverts, transcrits et analysés), Rémi Jimenes est parvenu à reconstituer la carrière de Charlotte Guillard. Au-delà de la simple biographie, il consacre une grande part de sa recherche à l'étude de l'entourage familial et professionnel de la patronne, qui fréquente à la fois les cercles humanistes et les théologiens parisiens », indique le jury du prix dans un communiqué.

 

« Rémi Jimenes met ainsi en avant le rôle des correcteurs dans la définition de la politique éditoriale de l'atelier. Mais cette étude fait aussi la part belle aux aspects matériels et économiques de la production du livre parisien au seizième siècle : les chapitres consacrés aux matériels d'imprimerie (papiers, caractères, bois gravés) ou au commerce de la production permettent d'appréhender le monde de la librairie dans ses aspects les plus concrets. » 

 

« Associer dans une même démarche de connaissance le savoir bibliographique, l’histoire du livre et l’histoire sociale, c’est une condition nécessaire pour comprendre les politiques éditoriales des ateliers typographiques de la Renaissance. Le livre que Rémi Jimenes consacre à Charlotte Guillard, femme imprimeur dans le Paris du premier XVIe siècle, le démontre avec rigueur et imagination. Fondé sur une érudition sans faille, écrit avec allégresse, son ouvrage ménage surprises et paradoxes », souligne pour sa part Roger Chartier dans sa préface du livre. 

 

Le livre est par ailleurs servi par une abondante illustration et une mise en page élégante et soignée, réalisée par l'équipe des Presses universitaires François-Rabelais (Tours). Ce sont toutes ces qualités que le jury du Syndicat de la librairie ancienne et moderne a tenu à saluer en décernant à ce livre le Prix français de bibliographie et de l'histoire du livre 2018. 

 

Le prix d'honneur (non doté) a également été remis à Vérène de Diesbach-Soultrait pour les deux volumes du catalogue de la Bibliothèque Jean Bonna consacrés aux livres du XVIe siècle.

Le jury rassemblait Henri Bonnefoi (Librairie Bonnefoi), Jean-Marc Dechaud (Librairie Ancienne Jean-Marc Dechaud), Benoît Forgeot (Librairie Benoît Forgeot), Patrick Hatchuel (Librairie Hatchuel), président du jury et Hervé Valentin (Librairie Walden). Mais aussi, du côté des non-libraires, Jean-Marc Châtelain, directeur de la Réserve des Livres rares de la BnF, Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris, spécialisé dans le droit de l'édition, éditeur et romancier, Raymond-Josué Seckel, directeur émérite du Département de la Recherche bibliographique à la BnF, Yann Sordet, conservateur général à la Bibliothèque Mazarine, et Georges Vigarello, historien, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales et codirecteur du Centre Edgar-Morin.


Rémi Jimenes - Charlotte Guillard ; une femme imprimeur à la Renaissance - Presses universitaires de Rennes et Presses universitaires François-Rabelais - 9782753573161 - 34 € (diffusion Geodif - distribution Sodis)
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Pu De Rennes
Genre :
Total pages : 256
Traducteur :
ISBN : 9782753573161

Charlotte Guillard ; une femme imprimeur à la Renaissance

de Jimenes, Remi(Auteur)

Charlotte Guillard est une figure exceptionnelle de la Renaissance française. Veuve tour à tour des imprimeurs Berthold Rembolt et Claude Chevallon, elle administre en maîtresse femme l'atelier du Soleil d'Or pendant près de vingt ans, de 1537 à 1557. Au-delà de la biographie, ce livre met en évidence les ressorts sociaux, économiques et techniques sur lesquels repose l'activité éditoriale d'une imprimerie parisienne. Il ouvre ainsi des perspectives nouvelles sur les conditions de production et de commercialisation

J'achète ce livre grand format à 34 €