Delanoë remet la Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris à André Brink

Julien Helmlinger - 07.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - André Brink - Médaille Grand Vermeil - Ville de Paris


En cette fin de mandat, un air de Soul Makossa semble planer sur la mairie parisienne. Ce mardi 8 octobre, à partir de 18 h 45 dans les salons de l'Hôtel de Ville, le maire Bertrand Delanoë remettra la Médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris à l'écrivain sud-africain André Brink. Après le musicien camerounais Manu Dibango, décoré le mois dernier, la capitale récompense un autre artiste aux vibrations provenant du continent africain. La cérémonie aura lieu en présence de l'élu, mais également celles de Catherine Camus et Bruno Julliard.

 

 

 Crédits : Random House

 

 

L'auteur primé d'Une saison blanche et sèche, André Brink, est né en 1935 à Vrede, dans une famille afrikaner arrivée quelque trois siècles auparavant sur le continent. Entre 1959 et 1961, il suit une partie de ses études à Paris, où sur les bancs de la Sorbonne il aurait découvert « l'égalité sociale entre les peuples » et pris conscience de « la nécessité de lutter contre les ravages de l'apartheid ».

 

Comme le rapporte le communiqué de presse, il retourne en Afrique du Sud quelques années plus tard, n'ayant ensuite de cesse de défendre les valeurs de liberté, de tolérance, de respect et d'égalité. L'écrivain a publié une vingtaine de romans et d'essais, qui le placent au rang des figures majeures de la littérature sud-africaine,

 

André Brink sera l'invité d'honneur du cycle Afrique du Sud organisé par Paris Bibliothèques, et animera une conférence hommage avec Catherine Camus, à l'occasion du centenaire de la naissance d'Albert Camus.