medias

Dérapages, la série Arte avec Cantona par Pierre Lemaitre : tous les détails

Clara Vincent - 26.03.2020

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - adaptation série télévisée - Pierre Lemaitre auteur - Dérapages série Arte


Les jeudis 23 avril et 30 avril prochains, Arte lancera à l’antenne la nouvelle série Dérapages, adaptée du roman Cadres Noir de Pierre Lemaitre (Calmann-Lévy, Le Livre de Poche). La série de 6 épisodes a été réalisée par Ziad Doueiri. À l’approche de la première date de diffusion, quelques précisions sur les trois premiers épisodes.

© Stephanie Branchu


Le scénario de Dérapages à été écrit par Pierre Lemaitre lui-même, sur la base de son roman Cadres Noir, paru pour la première fois en 2010 chez Calmann-Levy. Le titre a été réédité en poche l'année suivante. 

Chacun des 6 épisodes de 52 minutes réunira à l’écran les acteurs Éric Cantona dans le rôle du personnage principal Alain Delambre, Suzanne Clément dans le rôle de Nicole Delambre ou encore Alex Lutz dans celui d'Alexandre Dorfmann. 
 
Les premiers épisodes de la série seront diffusés sur la chaine d’Arte les jeudis 23 et 30 avril 2020 à 20h55. Dérapages sera également disponible en intégralité sur le site arte.tv du 16 avril au 13 mai 2020. 

Synopsis : 

Un cadre usé par le chômage part en guerre contre le système qui l’a trahi... Écrite par Pierre Lemaitre d’après son roman Cadres noirs et réalisée par Ziad Doueiri (L’insulte, Baron noir), Dérapages suit l’engrenage d’un homme prêt à tout pour retrouver sa place dans la société et au sein de sa famille. Un thriller noir haletant porté par Éric Cantona, Alex Lutz, Suzanne Clément et Gustave Kervern.
Lorsqu’une entreprise prestigieuse retient enfin sa candidature, Alain Delambre, chômeur longue durée, est prêt à trahir sa famille et même participer à un jeu de rôle
sous la forme d’une prise d’otages, certain que s’il est embauché, tout lui sera pardonné. Mais rien ne va se passer comme prévu...

 

Résumés des trois premiers épisodes: 


Épisode 1 
Alain Delambre (Éric Cantona), ancien DRH, est au chômage depuis six ans. Bientôt en fin de droits, il multiplie les boulots ingrats pour faire face à la précarité, mais une altercation avec un employeur met fin à ce fragile équilibre. Malgré le soutien de sa femme Nicole (Suzanne Clément), il commence à perdre pied. L’espoir renaît lorsqu’un cabinet de recrutement lui propose un entretien pour un poste alléchant. Derrière ce mystérieux cabinet, officie Alexandre Dorfmann (Alex Lutz), PDG d’Exxya, une multinationale en difficulté qui prépare un important plan de licenciement... 

Épisode 2 
Une fausse prise d’otages : voilà à quoi Alain Delambre doit participer pour décrocher le job tant convoité. Pour Nicole, cela revient à servir les méthodes de management inhumaines qui l’ont mis au chômage. Mais Alain est déterminé à mettre toutes les chances de son côté, suscitant la stupeur de sa famille. Pour se préparer au jeu de rôles organisé par Exxya, il fait appel aux services d’un ancien mercenaire et de son ami Charles (Gustave Kervern), informaticien de génie qui va hacker le site d’Exxya. Quand Alain se rend compte qu’il n’est qu’un faire valoir pour ses recruteurs, sa colère monte d’un cran. 

Épisode 3 
Le jour de la prise d’otages programmée, Alain se rend au siège d’Exxya. Face à une candidate rivale et sous
l’œil de Dorfmann, il joue le jeu du recrutement. Mais désormais son plan est tout autre... Une vraie prise d’otages commence, bientôt relayée par les médias, sous l’œil médusé de Nicole. Alain est un homme aux abois et semble être devenu incontrôlable. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.