Des découvertes archéologique en disent plus sur les 'Hobbits'

Clément Solym - 23.04.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - découvertes - archéologiques - dévoiler


Vous reste-t-il quelques souvenirs de l'affaire du squelette fossile de cette espèce entre deux âges qui les scientifiques facétieux avaient baptisée Hobbit ? Mais si, leur crâne avait permis de déterminer qu'ils n'appartenaient pas à la race humaine et qu'elle avait vécu entre -17.000 et -95.000 ans avant notre ère...

Eh bien la controverse autour de l'Homo Floriensis a repris, explique Live Science. Ces petits hominidés seraient considérés par certains scientifiques comme une déformation de l'Homo Sapiens, alors que d'autres envisageraient plutôt qu'il s'agisse là d'une branche déviante des Néandertaliens.

Or plusieurs vestiges ont été découverts dans des grottes, comme des outils et des preuves manifestes qu'ils utilisaient le feu. Si l'anatomie est primitive, plusieurs détails physiologiques rappellent par ailleurs l'australopithèque afarensis. C'est-à-dire Lucy. En fait, les dents, la mâchoire, le poignet et l'épaule seraient peu ou prou communs.


Concernant la taille de leur crâne, les hypothèses rejaillissent, puisqu'ils ne seraient pas spécialement petits, mais plutôt inhérents à leur propre espèce. Bon à savoir...