Des dessins originaux de la maison d'orfèvrerie Odiot pour le musée des Arts décoratifs

Clément Solym - 18.12.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - dessins - originaux - Odiot


 Le musée des Arts décoratifs va voir sa collection s’agrandir de dessins originaux, 176 au total, provenant de la maison d’orfèvrerie Odiot. Cette bonne nouvelle est le résultat de la mise en œuvre de la nouvelle politique d’acquisition menée par l’Etat. C’est notamment grâce à la loi du 1er août 2003 relative au mécénat que cet achat a pu se concrétiser.



Pour réunir le montant total nécessaire à l’acquisition, 1,2 million d’euros, l’Etat a fait appel à la générosité de deux entreprises mécènes tout en puisant aussi la moitié du budget dans les crédits du fonds du Patrimoine.

Acquis auprès de la maison Sotheby’s à Londres, ces 176 dessins originaux vont permettre au musée des Arts décoratifs de donner encore plus de cohérence à ses collections. En effet, cet établissement possède déjà dans ses fonds différentes pièces d’orfèvrerie qui correspondent aux dessins qui viennent d’être achetés par l’Etat.

Ces dessins ont été réalisés entre la fin du XVIII° siècle et 1815 pour la maison Odiot. Cela renvoie à la période la plus faste, sous le règne de Napoléon Ier, de cet établissement né en 1690. La confrontation entre les dessins et les pièces d’orfèvrerie pourra désormais nourrir le travail des chercheurs comme le regard des curieux.