Deux lauréates pour le Prix Simone Veil

Clément Solym - 17.06.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix Simone Veil - Dominique Bona - François Héritier


Le prix des Femmes de Lettres Simone Veil a été créé conjointement par l'Association Cocktail & Culture et les Librairies Fontaine. Il récompense un ouvrage écrit par une femme (roman, essai, histoire) ayant comme intérêt principal de faire connaître ou de révéler une ou des femmes marquantes, engagée(s) ou non, de leur époque. Il devra faire écho à la personnalité de Madame Simone Veil.

 

Il a été remis au cours du 4e Salon des Femmes de Lettres le 31 mai 2012 au Cercle National des Armées. Il a été attribué à Françoise Héritier, pour Le sel de la vie. Auteur notamment des Deux Soeurs et leur mère et de Masculin/Féminin, Françoise Héritier est professeur honoraire au Collège de France, où elle succédé à Claude Lévi-Strauss et dirigé le Laboratoire d'anthropologie sociale. Elle a été directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales et présidente du Conseil national du sida.

 

Le Sel de la vie. Lettre à un ami

A retrouver dans notre librairie

 

Un prix spécial a été attribué à Dominique Bona, pour Deux soeurs. Biographe et romancière, Dominique Bona est l'auteur, entre autres, de Romain Gary (1987, Grand prix de la biographie de l'Académie française), Malika (1992, prix Interallié), Stefan Zweig, Le Manuscrit de Port-Ebène (1998, Prix Renaudot), Berthe Morisot, le secret de la femme en noir (2000, bourse Goncourt de la biographie), Camille et Paul, et Clara Malraux.


Deux soeurs. Yvonne et Christine Rouart, les muses de l'impressionnisme



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.